Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 29Article 584284

Opinions of Monday, 29 March 2021

Auteur: Zona Coker

Après Biya c'est exactement Biya ou pire

Voilà tout ce que les 39 années au pouvoir de BIYA BI MVONDO nous ont appris: voler, prendre ce qui ne nous appartient pas, ne pas reconnaître l'effort de l'autre, écraser ou rabaisser les autres pour briller. FRANCKISTE, un mot que j'ai utilisé ici plusieurs fois dans mes publications, mes amis Facebook et tous ceux qui me lisent en cachette sont mes témoins. Je l'ai utilisé pour désigner ceux qui veulent la continuité de BIYA par son fils FRANCK, et vous le prenez pour créer un mouvement, une association at que sais-je d'autre dans votre quête de pouvoir. Vous le faites sans même me mentionner. Est-ce avec ces mêmes méthodes que vous comptez changer ce pays ? Ah j'oubliais, après Biya c'est exactement Biya ou pire. Tout s'explique.

Il est temps que le camerounais apprenne à reconnaître l'effort de l'autre et à valoriser son frère. Un camerounais est radin même avec un simple like qu'il peut déposer gratuitement sous une publication qu'il a pris du plaisir à lire, afin encourager son frère. Regardez la différence entre nous et les IVOIRIENS Leurs blogueurs font des milliers de likes par publication parce qu'ils se soutiennent entre-eux. Le camerounais regarde le direct de son frère sans taper l'écran pour que celui-ci n'ai pas de vues ou qu'il ne sache pas qu'il le suit. Au lieu de partager la vidéo de quelqu'un, on la télécharge pour la publier sur notre plate-forme sans citer la source. Comme ça on a parfois plus de vues que le propriétaire. Quand c'est pour insulter, dénigrer, rabaisser dans la minable critique, clasher et insulter en commentaire, on est fort. Heureusement que nous avons les BAMILEKE qui font différemment. Sans eux pour encourager les leurs en meute, je ne sais pas si un blogueur camerounais pourrait faire des centaines de likes sur Facebook sur une publication.

C'est comme ça que j'ai été obligé de combattre Martial BISSOG sur le mot NKAPITALISME que j'ai créé ici devant tout le monde. Non seulement il a prétendu l'avoir créé, il a décidé d'en faire un fonds de commerce. Ça m'a pris plusieurs publications de dénonciation pour qu'il comprenne et arrête. Oui utilise le mot, mais pas à but lucratif et surtout reconnais son auteur. Ce n'est pas parce que vous traitez les gens de faux profils que vous allez vous permettre de vous approprier de leurs créations en ignorant complètement leur temps, leur énergie et parfois même de l'argent investis. Nous ne sommes pas des robots, derrière chaque profil Facebook se trouve un être humain. Respectez notre travail, surtout celui de quelqu'un comme moi qui s'investit plus que les soi-disant vrais profils.

Je travaille sans salaire pour mon peuple, mon pays et je sais que j'inspire beaucoup parmi vous. Blogueurs, Journalistes, Politiciens, Écrivains, etc. venez par centaines où par milliers me lire en cachette au quotidien, mais vous êtes incapables de cliquer pour faire une demande d'amie ou pour liker mon travail par peur de BIYA BI MVONDO, parce que vous n'aimez pas certaines de mes publications ou parce que vous ne voulez pas qu'on sache que votre prochain direct, votre commentaire ailleurs ou votre publication est inspiré par mon travail ou est un copié-collé de ma publication que vous avez juste supprimé ma signature ou pris juste les paragraphe que vous voulez
Ma page est comparable à un site de porno que les milliers de gens visitent en cachette, mais très peu de personnes vont avouer le faire. Ce qui cause un problème c'est quand ma création est utilisée pour en tirer profit sans aucune reconnaissance pour mon travail, ça devient du vol ou du foncièrement méchant. C'est contre ce Cameroun là que je me bât. Débarrassons-nous de cet esprit Biyayistes qui a détruit le Cameroun. C'est le 10 octobre 2020 que j'utilise pour la première fois le mot Franckiste pour désigner les adeptes de Franck Biya de l'après Biya c'est Biya. Je l'ai ensuite utilisé dans plusieurs autres publications avant que vous ne décidiez d'en faire votre marque de fabrique quelque mois après. Le Frankisme c'est moi.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter