Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 07 05Article 525046

Opinions of Sunday, 5 July 2020

Journaliste: Zona Coker

Après 4 ans de sauvages assassinats, Paul Biya est à genoux devant Ayuk Tabe


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La FRANCOFOLIE du BIYAYIISME a trouvé ses limites dans la L'ANGLOFOLIE AMBAZONIENNE. Je me demande comment les BIYAYISTES qui appelaient leurs compatriotes de la zone ANGLOPHONE, des Ambazozo, les AMBAFOU, les AMBAZIMBIE et les TERRORISTES avec qui ils ne peuvent pas negocier se sentent maintenant que leur GOUROU BIYA BI MVONDO est à genoux devant son prisonnier AYUK TABE pour supplier le cessez-le-feu exigé par l'ONU. L'ÉTAT qui était leur monstre froid qu'ils utilisaient contres leurs compatriotes est entrain de fondre au soleil. L'armée derrière laquelle ils se cachaient pour terroriser leurs ennemis se disperse petit à petit pour les exposer au grand jour.

Ça ne fait pas longtemps que ceux qui se disent des PATRIOTES par excellence demandaient avec mépris aux ANGLOPHONES de déposer les ARMES, que BIYA refusait catégoriquement de leur donner le fédéralisme quand celui ci était encore sur la table parce qu'il comptait sur la FRANCE pour lui tirer d'affaires. Maintenant que le fédéralisme n'est plus sur la table parce qu'il a été remplacé par le CESSESSIONISME, BIYA se met aujourd'hui à genoux devant le prisonnier qu'il a condamné à vie pour aller boire le champagne avec MISSIÉ MAKRON à LYON. il sortent en catimini les prisonniers anglophones de leurs cellules pour négocier un csssez-le-feu qui permet une négociation. Ils faut être désespéré pour négocier avec les prisonnies anglophones qu'ils ont refusés de libérer dans leur dialogue national de la honte. Les prisonniers en question n'ont même plus le contrôle de ce qui se passe ectuellement sur le champ de guerre.

La mentalité France-africaine est vraiment une malédiction comme vous pouvez le voir. Voilà pourquoi un petit territoire à décidé que si une dent était responsable du mal de bouche, il fallait la déraciner pour sauver les autres; si une cellule était cancéreuse il fallait tuer pour sauver les autres, si un bras les poussait au pêché, il fallait le couper tout simplement. Les Anglophones ont décidé que la mort était mieux que le cancer francophone qui leur pourrit la vie. Les francophones de BIYA découvrent enfin les mots intégrité, dignité et honneur à travers leurs compatriotes qu'ils ont pourtant eus la chance de côtoyer sans vraiment les connaître. La cocotte minute que vous avez fait exposer à YAOUNDÉ pour saboter la république AMBAZONIENNE dans le processus de dialogue vous rattrapera aussi comme le massacre de NGARBUH et l'assassinat de Samuel WAZIZI. Avant de poser des actes aussi insensés, apprenez au moins à connaître vos ennemis. Les anglophones ont pris les armes pour ne plus jamais avoir affaire à vous. Depuis 2016, ils ne se sont plus jamais intéressés à la chose FRANCOPHONE qui pour eux est maudite. Leur combat à été uniquement pour la libération de leur peuple et leur territoire et ça s'est passe uniquement sur leur TERRE. YAOUNDÉ, BIYA et votre maudit POUVOIR ne les intéressent plus du tout. Si les ANGLOPHONES n'ont pas déposé les bombes sur le territoire francophone quand ils étaientt encore désespérés. Ce n'est pas aujourd'hui qu'ils ont pris le dessus sur la république du Cameroun qu'ils vont venir se salir dans le combat noble qu'ils ont mené en fairsant exploser une petite cocotte minute à YAOUNDÉ. Mais réfléchissez parfois.

Les ANGLOPHONES ont le sens de l'honneur, ils sont des gens de parole, voilà pourquoi ils tiennent tant au système ANGLO-SAXON qui fonctionne de la même manière. Voilà aussi pourquoi ils refusent et détruisent même vos dons, on ne les achète pas. Même votre chantage du COVID-19 n'a pas fonctionné chez eux et jamais ils n'accepteront que leurs territoire soit reconstruit par la FRANCE qui vous a donnée la license de faire d'eux ce qui vous plaisait. Avec le cauchemar qu'ils ont vécu depuis leur union avec le CAMEROUN FRANCOPHONE piloté par la France et les trois années de calvaires qu'ils viennent de traverser sous le regard de la FRANCE, ils sont devenus allergique à toute chose commençant pat le préfixe FRANC. Les AMBAZONIENS ont déjà un nom pour leur pays, un jolie drapeau, un hymne national, leurs chaînes de télévision plus belle que celles de YAOUNDÉ, une armée vaillante, une pièce d'identité et un passeport plus beaux qui seront délivrés en quelques semaines à leur citoyens et non des mois et des années comme dans le système francophone de BIYA. Pourquoi vont-ils encore se vendre au rabais avec des associations malsaines qui ne leur ont apportées que misère et GÉNOCIDE. Comment avez-vous un seul instant cru que les choses seront pareil après des des tant de mort et de déplacés ? HOMMES de peu de VALEURS, patauger seuls dans votre merde ! La jeunesse Anglophones si intelligente, si brave, si forte et si vaillante ne peut pas accepter d'être dirigée par un vieux de 90 ans comme le font les francophones. L'île de BAKASSI aussi sera à eux, j'en suis convaincu.

C'est désormais la FRANCE elle-même qui va chasser Paul Barthélemy BIYA BI MVONDO de la pire des manière pour éviter que les FRANCOPHONES ne copient le modèle qui a si bien marché pour leurs voisins ANGLOPHONES. La dernière chose qu'elle veut aujourd'hui c'est un sentiment anti-français généralisé dans tout le CAMEROUN, un territoire qui est une zone stratégique pour sa main mise sur les ressources de L'AFRIQUE CENTRALE, Même le CAMEROUN FRANCOPHONE ne sera plus jamais pareil grâce à la détermination de nos frères ANGLOPHONES qui ont prouvés que GOLIATH n'est rien face à un DAVID qui a DIEU et ses ancêtres de son côté. Les anglophones n'ont même pas été impressionnés par les armes qui sont la seule force du régime de YAOUNDÉ.

En CONCLUSION, les anglophones par expérience ne pouvant plus faire confiance aux francophones, aucun cessez-le-feu ne sera possible tant que qu'ils n'arrachent pas ce pour quoi ils ont versé leur précieux sang et subi les injures, les humiliations et le mépris de leurs voisins. Les négociations se feront sous les balles et les cris de douleurs des innocentes victimes comme c'est le cas depuis plus de 3 ans..Ça s'appelle chez les ANGLO-SAXONS, le COMMON-SENSE ce qui veut dire en français, le bon sens ou le sens commun, C'est quelque chose de si simple et évident à comprendre et à appliquer qui nous rend la vie facile. Malheureusement, le cerveaux du francophone n'arrive toujours pas à maîtriser cette petite notion. Regardez mes archives ! Depuis plus de 2 ans, je ne fais que vous mettre dans la bonne direction en vain. QUELLE PERTE !

Bonne journée à tous !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter