Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 01 05Article 453451

Opinions of Saturday, 5 January 2019

Journaliste: Ndzana Seme

Ambazonie: avec Dion Ngute, Paul Biya va (enfin) corrompre l'ONU

Le 28 juin 2006, le Secrétaire général de l’ONU informa le Président du Conseil de sécurité de la première réunion du comité de suivi de la mise en œuvre de l’Accord de Greentree entre le Cameroun et le Nigéria sur les modalités du retrait et du transfert de l’autorité dans la péninsule de Bakassi, qui eut lieu à Genève au cours de la première semaine de juillet. L’Organisation des Nations Unies était représentée par Kieran Prendergast, ancien chef des affaires politiques, qui présidait la commission, et par le général Seth Kofi Obeng. Le Cameroun était représenté par Maurice Kamto, ministre délégué au ministère de la Justice, et Joseph Dion-Ngute, ministre délégué au ministère des Affaires extérieures, chargé du Commonwealth. Le Nigéria était représenté par le chef Bayo Ojo, ministre de la Justice et procureur général de la Fédération, et par Sunday Ehindero, inspecteur général de la police nigériane.

LIRE AUSSI: Crise anglophone: Idriss Deby creuse sa propre tombe au Cameroun

Corruption des Fonctionnaires de l'ONU

Et surtout, joseph Dion-Ngute a été ces derniers mois comme le bras droit de Paul Biya pour organiser la corruption des membres des Nations Unies, dont le Secrétaire général Guterres, son conseiller spécial pour la prévention du génocide, Adama Dieng, son porte-parole, Stephane Dujarric, l'Envoyé spécial des Nations unies, Fall, aux côtés de l'ambassadeur du Cameroun, Tommo Monthe, pour dissimuler le massacre de civils par le président camerounais Paul Biya, président du régime camerounais depuis 36 ans, dans les régions anglophones et dans le nord du pays, et réengager les sociétés de lobbying de Washington Squire Patton Boggs et Mercury Public Affairs, payées avec de l’argent donné par l’ONU au Cameroun.

Matthew Russell Lee, journaliste de l'organisation à but non lucratif Inner City Press, a obtenu et publié cet extrait du mémo du gouvernement camerounais, adressé à Paul Biya: «RAPPORT DE MISSION DE DION NGUTE / GHOGOMU PAUL»

Mission de haut niveau aux Etats-Unis (11 - 20 juillet 2018)

Membres de la délégation:
S.E. Dr DION NGUTE Joseph, Ministre chargé des Missions à la Présidence,
S.E. GHOGOMU Paul MINGO, Directeur du Cabinet du Premier Ministre,
S.E. MBAYU Félix, Ministre délégué auprès du MINREX, chargé du Commonwealth,
M. CHINMOUN Oumarou, Directeur des affaires américaines et caribéennes au MINREX, et Mme EYEMA ELINGE Susan épouse EWUSI, chargée de recherche à la Présidence ....

NEW YORK
Ont rencontré:
S.E. Antonio Gutteres, secrétaire général de l'ONU

Le Représentant permanent du Cameroun auprès des Nations Unies, S.E. TOMMO MONTHE, a aidé la délégation à organiser des audiences. Lors de chaque audience, nous avons présenté le contexte historique de la crise sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Nous avons également informé nos hôtes de la situation actuelle dans les deux régions et expliqué les mesures prises par le gouvernement pour faire face à la crise.

Nous avons insisté sur le fait qu'il s'agissait d'une crise interne pour laquelle le gouvernement avait mobilisé tous les moyens de sécurité, politiques, sociaux et humanitaires nécessaires à sa gestion. Nous avons présenté le plan humanitaire d’urgence du gouvernement et exposé les attentes de notre gouvernement à l’égard de l’ONU et des membres du Conseil de sécurité.

LIRE AUSSI: Remaniement: la mission que Paul Biya a confié à Dion Ngute

Pour le SG / ONU:
Le Cameroun est un pays très important et stratégique,
Nous avons un chef très sage et intelligent,
Il y a une série de problèmes inévitables quand il y a une minorité linguistique,
La stratégie des groupes radicaux a toujours été de provoquer, puis de montrer au monde ce que fait l’armée,
Les médias mondiaux sont dominés par les anglo-saxons, de sorte qu'il y a une campagne pour montrer que la minorité anglophone est maltraitée,
Nous perdons la campagne de propagande internationale, mais il est prêt à aider. Il contactera des gens raisonnables.
Le Cameroun devrait toutefois contrer les communiqués de presse quotidiens "...

Le rapport du gouvernement camerounais sur la réunion, obtenu par Inner City Press, cite Guterres entrain de déclarer que les média "anglo-saxon" sont injustes envers le Cameroun de Paul Biya et que lui, Guterres, les aidera dans leur "campagne de propagande". António Guterres a déclaré qu'il «va contacter des gens raisonnables» et «contrer les communiqués de presse quotidiens».

Joseph Dion-Ngute, comme le voyou terroriste Atanga Nji Paul, a pour mission de diriger la corruption des personnalités des organisations et des chancelleries internationales afin d'empêcher les sanctions et les interventions onusiennes qui pèsent contre le régime Biya.

Avant sa nomination, des groupes de résistance armés anglophones ont envoyé un message frappant à Joseph Dion-Ngute, en incendiant son palais du territoire anglophone.