Vous-êtes ici: AccueilTribuneOpinionsActualités2021 08 04Article 611827

Opinions of Wednesday, 4 August 2021

Auteur: Boris Bertolt

Agressions à Mfou: la lettre salée d'un policier en colère à Nbarga Nguele

Nbarga Nguelé, DG de la sécurité camerounaise Nbarga Nguelé, DG de la sécurité camerounaise

Dans une lettre adressée au Délégué général à la sureté nationale, un policier excédé, dénonce les conditions de travail déplorable des policiers camerounais, notamment ceux de Mfou.

Voici sa lettre

“ Monsieur le délégué général à la sûreté nationale et monsieur le Secrétaire d’Etat à La Défense, Chères autorités de sécurité, depuis longtemps la ville de Mfou et ses environs sont dans une panique totale et frustration.

Ladite ville après le départ du commissaire Nkolo Thomas connait déjà un grand banditisme et agressions. Le cannabis est déjà vendu comme des morceaux de sucre. Mfou chef-lieu d'un département manque de véhicule de service. Ni la police, ni la brigade territoriale ne disposent de rien pas de dotation VL. Ces OPJ se retrouvent en train de faire la patrouille à pied. Quel résultat attendez-vous de ces OPJ en toute sincérité.

La ville de mfou mérite déjà un hôtel de police. Il y a deux semaines nous nous sommes retrouvés dans la ville, plein de policiers et gendarmes. On nous faisait savoir que le procureur de Mfou à été victime d'un coup de vol dans son véhicule. Une forte somme d'argent et des documents ont été emportés.

Deux semaines plus tard la femme d'un général aussi victime d'une agression. C’est à ce moment que les autorités judiciaires de Yaoundé envoient des picks up en renfort.

Nous tous nous avons les mêmes droits dans ce pays”