Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 01 09Article 453694

Opinions of Wednesday, 9 January 2019

Journaliste: Boris Bertolt

Affaire du riz en plastique: Célestin Tawamba accusé d'être l'instigateur

C’est le divorce entre Célestin Tawamba, patron du GICAM et Evariste Helle, patron du groupe Africa Food qui produit BROLI. En effet, Evariste Helle accuse Tawamba d’être derrière la campagne de sabotage récente du Riz broli dans l’optique de semer le doute sur les produits du groupe Africa Food et obtenir leur interdiction.

Car, Africa Food produit entre autres les pâtes alimentaires. Il est donc en concurrence avec Célestin Tawamba qui produit également les pattes Panzani. Tawamba et Helle sont donc en concurrence.

LIRE AUSSI: Crise anglophone: le corps diplomatique envoie un message fort à Paul Biya

Récemment, lors de l'incendie de son usine, Tawamba a écrit au gouverneur du Littoral une lettre pour accuser son rival d'avoir mis le feu à ses biens. Mais aucune suite ne fut donnée à ces accusations. Broli depuis lors subit diverses attaques sur ses produits à l’instar du riz et de l’huile.

C’est dans ce contexte que hier 8 janvier 2018, Evariste Helle a écrit au patron du GICAM pour résilier son adhésion au groupement patronal. Dans cette correspondance, il souligne que le groupe retire son adhésion au GICAM aussi longtemps qu’il sera entre les mains de Tawamba.