Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 07 20Article 468104

Opinions of Saturday, 20 July 2019

Journaliste: Modestine Carole Tchatchouang Yonzou

Lettre ouverte au euple Bamiléké

Dans quelques heures, vous êtes invité à aller marcher à Bafoussam pour glorifier Paul Biya. Pour avoir également organisé une marche, votre fils et frère Maurice Kamto est en prison depuis sept mois. Savez-vous pourquoi? Parce qu’ils ont décidé qu’un bamileké ne sera jamais président au Cameroun.

Ils ne se cachent pas pour le dire, cette idéologie est prônée depuis des années sur nos chaînes de télé, et implantée dans l’inconscient collectif du peuple camerounais comme une réalité immuable. Il semblerait même que c’est un crime de lèse majesté pour un bamileké d’aller à la conquête du pouvoir politique dans ce pays.

Dans quelques heures, vous irez donc vous-même dans les rues de Bafoussam dire que l'un des vôtres ne sera jamais président de la république au Cameroun. Quel ironie !

Avez-vous seulement conscience de l’ignominie de l’acte que vous allez poser? Comment peut-on vous utiliser pour vous-même vous tirer une balle dans votre propre tête??? Ô ignorance ! Quel triste sort qu’est celui de mon peuple !

Maurice Kamto et plus de 200 membres de son parti sont en prison à cause d’une marche pacifique pour exprimer une opinion politique. On lui a dit qu’il n’en a pas droit parce qu’il est bamileké.

Aujourd’hui, qu’allez-vous réellement dire dans la rue? Que votre frère et fils Maurice Kamto a eu tord de lutter pour le Cameroun? Qu’il a eu tord de rêver du pouvoir politique parce qu’il est bamileké?

Ô peuple d’ignorant ! Ignorantus, Ignoranta, ignorantum... Qu’allez-vous faire dans la rue? Dire au monde entier que vous n'êtes pas nés pour gouverner???? Que vous êtes les vendeurs permanents à la sauvette????

Mes chers frères, j’aimerai tellement vous parler, mais pour la première fois de ma vie, les mots me manquent. Seul les larmes de tristesse inondent mes yeux...!!!