Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 12 22Article 481378

Opinions of Sunday, 22 December 2019

Journaliste: Douala Ngando

Affaire PICCINI: le deal secret entre Paul Biya et l’Italie


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La Francafrique fonctionne, sous la seringue du franc CFA, selon des codes bien établis qui pouvait échapper aux citoyens moyens que nous sommes. Mais aujourd´hui sous la pression de la mondialisation et la détermination des peuples d´Afrique Francophone, ce système de destruction massive est obligé de fonctionner à flux tendu, révélant au grand jour cette grande magouille.

Ainsi certains télescopages ne laissent aucun doute sur la nature de certaines transactions. Dans le cas présent, c´est l´Italie qui offre au Cameroun 15 milliards de Francs pour la reconstruction du NOSO, alors que le Cameroun venait d´abandonner 15 milliards de Francs à la société PICCINI qui menaçait de porter plainte contre le Cameroun. Pourquoi l´état Italien n´a pas donné cette somme à PICCINI pour terminer la construction du stade de Olembé ?
De quoi s´agit-il exactement. Vous allez comprendre. Soyez simplement attentifs aux sens des mots et à la véracité des actes. Voici les deux évènements qui se télescopent:

Evénement numéro 1 : Le 29 Novembre 2019 : Le Cameroun abandonne 15 Milliards à PICCINI.

Le 29 Novembre 2019 à 17H20, L’entreprise GRUPPO PICCINI, constructeur de stade, a été notifié de la décision, portant résiliation du marché de construction du « Complexe Sportif d’Olembé ». A la suite de cette séparation fracassante, PICCINI va lancer un ultimatum au Cameroun et demandera une annulation de cette décision dans les 72 heures, sinon elle fera valoir ses droits et entamera les procédures pour protéger ses intérêts sur le plan national et international.

Quelques jour après l’échéance de l’ultimatum, la société PICCINI va renoncer à poursuivre l’état du Cameroun et en échange de cet abandon, elle gardera les 15 milliards que cette société devait à l’état Camerounais. Une somme dont avait besoin la société PICCINI pour relancer le chantier du Stade. Ni l’état du Cameroun, ni l’état d’Italie (pour sauver l’honneur) n’ont trouvé nécessaire de donner cette somme a PICCINI. L’état Camerounais va refiler la finition du stade au groupe MAGIL avec une rallonge budgétaire qui fera du stade de Olembe le stade le plus cher du Monde: 217 milliards de FCFA (60000 places) contre 171 milliards pour le stade de France à Paris en France (81338 places) ou encore contre 18 milliards pour le Stade du 26 Mars de Bamako au Mali (60000 places).
Evénement numéro 2 : Le 10 Décembre 2019 : L´Italie offre 15 milliards au Cameroun.

Plus précisément 5 jours après la cagnotte de 15 milliards engrangée par la société italienne PICCINI, Monsieur l’Ambassadeur d’Italie au Cameroun, S.E Marco ROMITI annonce que le gouvernement italien ARAIT MIS A LA DISPOSITION du Cameroun la somme de 15 milliards de FCFA, pour la reconstruction du Cameroun. Une annonce qui avait énigmatiquement rendu euphorique Mr Paul TASONG, le Ministre Délégué auprès du MINEPAT. Mais Mr Tasong ! ressaisissez-vous ! 15 milliards MIS A VOTRE DISPOSITION ne veut pas dire que vous l’avez dans votre poche. Par contre, cela veut bien dire que l’Italie va prélever 15 milliards des devises du Cameroun auprès du trésor public Français, et les mettre effectivement dans sa poche.

Comme vous pouvez bien le constater, dans les deux cas, il s’agit bien de 15 milliards de francs. Cherchons maintenant l’erreur. Mr ROMITI, en accordant cette somme au Cameroun ne se souvenait certainement plus très bien que la société Italienne PICCINI avait besoin de cette somme pour continuer les travaux du stade de Olembe et sauver l’honneur de l’Italie. Miraculeusement, l’expulsion de la Société PICCINI de Olembe va déclencher la générosité du gouvernement Italien.

Autrement dit les 15 milliards que Monsieur ROMITI a mis à la disposition du Cameroun, seront immédiatement défalqués des avoirs des Camerounais dans les comptes d’opération, en devise, et mis à la disposition du gouvernement Italien pour résoudre leurs problèmes. Et au même moment PICCINI aurait empoché au passage 15 milliards de francs. Cela nous ramène au bilan, pour dire qu’au final, l’Italie aurait reçu dans ce télescopage 30 milliards de francs et le Cameroun aurait perdu 30 milliards de Francs.

La morale de cette histoire stipule que tout pays qui souhaite se faire un peu d´argent peut se rendre en Francafrique, après avoir pris la précaution de menacer ouvertement l´intention de dénoncer l´esclavage monétaire surréaliste que pratique la France. Les Camerounais se souviennent encore très bien des sorties récentes très virulentes des dirigeants Italiens contre la France.

Une précaution qui oblige la France à fermer les yeux. L´Italie, en sévissant au Cameroun savait qu´elle était en terrain conquis. Car ce pays, sous la férule du serviteur Paul Biya, est un tiroir-caisse ouvert à tout pays, toute entreprise ou tout individu, ayant ses entrées au trésor public Français, de débarquer au Cameroun pour ensuite réclamer les devises du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.