Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2019 02 05Article 455529

Opinions of Tuesday, 5 February 2019

Journaliste: Boris Bertolt

Affaire Momo: voici la vérité que le gouvernement cache aux camerounais


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Ceux qui pensent que Momo Jean De Dieu a été lâché par le gouvernement n’ont rien compris. Le communiqué de Sadi Emmanuel dit simplement aux juifs que Momo parle en son nom s’agissant de l’holocauste et non au nom du gouvernement. Et donc les propos de l’actuel ministre délégué auprès du ministre de la justice n’engage que lui et lui seul. Ce qui est normal comme positionnement car dans tous les gouvernements certains ministres font des bourdes et les assument. Ce qui n’entraîne pas forcément d’être désavoué par l’équipe gouvernementale.

Mais, ce qui est important d’un point de vue de l’analyse à voir c’est qu’à aucun moment le gouvernement ne dénonce les propos de Momo contre les Bamileke. Or Momo a utilisé le parallèle de l’Holocauste pour justifier l’éventualité d’un genocide Bamileke. C’est simplement effrayant ce que ces gens sont en train de faire.

En français facile: au Cameroun on ne doit pas soutenir un genocide des juifs, mais on peut soutenir un genocide des Bamileke.

LIRE AUSSI: Un journaliste défend Jean de Dieu Momo et tacle l'ambassadeur d'Israël

Je l’ai dit et je le répète. Momo est simplement venu dire à la télévision nationale ce qu’une bande de securocrates nourrit en catimini au Cameroun.

Il y a un tribalisme d’Etat anti Bamileke au Cameroun et cette correspondance en est la preuve officielle. Tous ceux qui ont fait critical discourse analysis peuvent vous l’expliquer.

Ne vous étonnez pas que dans un prochain gouvernement Momo soit maintenu ou même promu. Biya aime ce type de personnage. Il est simplement sur les traces de Paul Atanga Nji. Qui vivra verra.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter