Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 03 24Article 582700

Opinions of Wednesday, 24 March 2021

Auteur: Zona Coker

Affaire Mendo Ze: Paul Biya, le prisonnier qui gracie un autre

Que le vieux BIYA BI MVONDO lui-même prisonnier des TALIBANS au 237 à la santé fragile et otage de ses propres creatures maléfiques va grâcier un autre prisonnier avec quel pouvoir nooon mes frères? Il ne peut déjà plus sortir de sa prison camerounaise pour rejoindre son paradis GENÈVE. La seule chose utile chez Paul BIYA aujourd'hui c'est son nom que ses creatures et ses patriotes utilisent à des fins personnels: pour continuer de voler et de piller la république, pour continuer les guerres qu'il a commencées, pour insulter leurs compatriotes et inciter à la haine de l'autre, pour accéder au pouvoir, pour semer la terreur et pour s'en servir comme bouclier. Un Président de la République qui ne peut même plus signer un document officiel à encore quel pouvoir.

Alors, il faut respecter les blogueurs comme moi qui vous poussent à respecter le peuple camerounais. Je ne passe pas des nuits blanches à bosser pour que mon travail soit attribué à BIYA BI MVONDO qui n'a jamais rien fait pour moi et mon PEUPLE. Si vous m'auriez d'ailleurs écouté à temps, il serait libre depuis et vous nous auriez épargné cette humiliation publique qui a mise à nu votre sadisme. À titre de rappel, le professeur Gervais MENDO ZE n'est pas le premier prisonnier que je contribue à libérer au cours des 12 derniers mois. Les chauves-souris d'ONGOLA ÉWONDO que MA'A MADO TCHUENTE FIMPANGRASS voulait accuser à tort d'être à l'origine du COVID-19, la prisonniers Madeleine OWONA qui est aujourd'hui libre face à Jean NKUETE et Brenda BIYA la chanteuse vendeuse de mèches aux lentilles bleues peuvent en témoigner. Dans le cas de Brenda BIYA, j'avais personnellement interpellé le secrétaire général à la Présidence de la République Ferdinand NGOH NGOH et le Directeur du Cabinet Civil Samuel MVONDO AYOLO.. Il est donc hors de question pour moi que vous attribuez le fruit de mon travail acharné que je compte laisser en héritage à mon PEUPLE à quelqu'un que je considère comme l'ennemi de ce PEUPLE.

Aujourd'hui, j'interpelle toute L'ÉLITE EKANG. J'exige que vous fassiez le nécessaire en ce qui concerne la forêt le sous-sol et les terres EKANG que vous exploitez sauvagement,, détruisez de façon barbare et volez par appât du gain et pure méchanceté. Ne perdez plus le temps et l'énergie aux gens pour des choses qu'on ne doit même pas vous rappeler, s'il existe encore un peu d'humanité en vous. Il faut que vous compreniez que tout acte que vous posez aujourd'hui sera utilisé contre vous par le peuple à la fin de votre régime. Il y va donc de votre propre intérêt de faire ce qui peut vous réconcilier avec le peuple camerounais. Il se dit que le Professeur Gervais MENDO ZE a remboursé une partie de l'argent qu'il a volé, où est donc le vôtres ? Paul Barthélemy BIYA BI MVONDO partira sûrement dans quelques années, c'est vous qui l'avez côtoyé et qui avez travaillés sous ses décrets qui resterez rendre des comptes au PEUPLE. ABIM TÉ !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter