Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 01 08Article 565910

Opinions of Friday, 8 January 2021

Auteur: Michel Biem Tong

Affaire Emmanuel Leubou: la belle-soeur d’Amougou Belinga insulte un juge d'instruction du TCS

Célestina Lefang Nkeng, chef service des oppositions à la direction du Trésor, est dans la tourmente. Accusée principale dans l'affaire de la perception des avances de solde fictives au Tribunal criminel spécial (TCS) et cerveau de ce réseau mafieux, Lefang Celestina continue de narguer la justice en se prévalant de sa proximité familiale avec Sarah Limounga, magistrate à la Cour suprême et épouse du tout puissant homme d'affaires, Jean Pierre Amougou Belinga, ami de l'inamovible ministre de la Justice,Laurent Esso. Pendant ce temps, Emmanuel LEUBOU, ex-chef de la cellule informatique de la Direction de la Dépense et des Pensions, croupit en prison injustement depuis le 4 mai 2018 alors que c'est sur la base de ses dénonciations que cette affaire a été portée devant le TCS
De sources bien informées, la belle-sœur d'Amougou Belinga Celestina Lefang a versé 120 millions de FCFA aux témoins du ministère des Finances afin qu'ils déposent en sa faveur au TCS. Par ailleurs, la belle-sœur d'Amougou Belinga a insulté il y a quelques jours dans son cabinet, le juge d'instruction près le TCS, Blaise Wo'o Minko. Elle lui reprochait de n'avoir pas retiré son nom de l'affaire de perception des avances de solde indues alors qu'elle lui a versé de forte sommes d'argent pour cela. Des informations dignes de foi font état d'un mandat d'arrêt lancé par le TCS contre Dame Lefang. Mais du fait de ses accointances avec le Secrétaire Général du ministère de la Justice, ce mandat d'arrêt n'a jusqu'ici pas été exécuté.

De sources bien informées, Célestina Lefang Nkeng, le secrétaire général adjoint N°2 à la présidence, Paul Elung Che et le commandant de la Division de la Sécurité Militaire (SEMIL), le colonel Joël Émile Bamkoui, s'activent en ce moment pour faire sortir Hubert Abena du pays dimanche prochain à 2heures du matin, après que ce dernier ait été arrêté à l'aéroport de Yaoundé-Nsimalen le 14 décembre dernier au moment où il s'apprêtait à fuir le pays. Successeur de fait d'Emmanuel Leubou (le véritable s'appelle Gilbert Meleu), Hubert Abena est un autre cerveau de ce réseau mafieux.

Abena séjourne en ce moment à l'hôpital de la Caisse pour une hospitalisation imaginaire alors qu'il est censé être détenu à la prison centrale de Yaoundé où il a été placé en détention provisoire le 25 septembre dernier. Le colonel Bamkoui est trempé dans cette affaire jusqu'aux cheveux. Le chef bandit de la SEMIL a perçu 50% de commissions auprès de plusieurs soldats camerounais bénéficiaires de soldes consulaires indues grâce à un système de fraude mis en place au ministère des Finances par Hubert Abena et Célestina Lefang.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter