Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 11 23Article 557620

Opinions of Monday, 23 November 2020

Auteur: Zona Coker

Adèle Mballa de la CRTV confie définitivement sa vie au Christ

C'est à ce moment que je comprends que mon rôle est juste d'éveiller les consciences de la jeunesse et de les outiller pour continuer ce combat en attendant le miracle. Tel que les choses se présentent aujourd'hui et vu l'inertie du PEUPLE EKANG qui préfère me combattre au lieu de combattre le diable qui le détruit, Il n'y a plus rien à sauver dans l'ère de BIYA BI MVONDO. C'est du tout pourri, le mal est déjà fait et il est profond. Elle c'est Mballa Atangana, Journaliste dans l'ancienne chaîne de télévision nationale CRTV située dans un village BETI qui porte son nom : MBALLA 2. Malheureusement la CRTV au fil des années est devenue la grande loge sataniste de toutes les manigances BULU ou cette autochtone BETI est devenue leur PASTEUSE.

Comme je vous ai déjà dit plusieurs fois, ce sont les BETI qui sont utilisés par les BULU pour faire le sale boulot dans la destruction du peuple EKANG. C'est dans cette même chaîne de télévision que Chantal AYISSI, une autre femme BETI est allée régler ses comptes avec son ex en froid avec les BULU dans une affaire de factures impayées. Si le peuple EKANG est incapable de combattre ce diable qui le détruit de l'intérieur, c'est parce que la femme qui est sensée relever son peuple quand il est à terre a plutôt accepté d'être complice de notre bourreau, assenant parfois le coup fatal. Voilà donc à quoi 38 ans du n'importe satanique ont réduit un GRAND PEUPLE. Le diable s'est tellement enraciné en profondeur et s'est ramifié partout et dans tout que je me demande si le DIEU de nos ANCÊTRES ne décidera pas de nous envoyer un désastre naturel pour libérer ses enfants.

Mesdames et messieurs, lc. Il est claire que cette église où les Pasteurs et les Pasteuses portent du rouge-noir et un peu de blanc n'est pas celle qui nous apportera de la lumière mais plutôt celle qui nous plongera dans les ténèbres. Les amoureux et complices de BIYA BI MVONDO en ont marre de mes publications et commentaires et ont une nouvelle fois lancé une guerre contre mon profil depuis quelques jours. Ils ne rêvent que d'une chose, de faire disparaître cette unique page qu'ils signalent massivement nuits et jours. Face à tant d'obscurité, je refuse de me taire. Aujourd'hui même, je vais aussi bloquer au moins une vingtaine de BIYAYISTES qui ne sont pas mes amis Facebook mais qui squattent sur mon profil et qui passent sûrement leur temps à me signaler. Que le DIEU de nos ANCÊTRES nous vient au secours.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter