Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 01 29Article 488062

Opinions of Wednesday, 29 January 2020

Journaliste: Boris Bertolt

Accusé d'avoir tourné le dos au RDPC, un chef taditionnel est destitué à Maroua

Celui qui parle dans cette c'est le lamido de Maroua, Bakari Bouba. A sa droite le ministre délégué auprès du ministre des finances Yaouba Abdoulaye.

Dans son propos le lamido dit au public qu'il vient lui-même de destitué un de ses lawanes (chef traditionnel de 2ème degré) parce que celui ci est dans l'opposition. Et qu'il a envoyé les gens pour lui ramener ce chef. Il dit ouvertement: “pas avec le Rdpc sera destitué et que seul ceux qui sont avec le Rdpc doivent collaborer avec lui”.

Or selon l’article 30 de la loi portant organisation des chefferies traditionnelles: “ La destitution des chefs de 3è degré est prononcée par le Ministre de l’Administration territoriale, celle des chefs de 1er et 2ème degré est prononcée par le Premier Ministre”.

Atanga Nji faut décidément des émules. Ça se passe devant un autre ministre de la République. Ces gens sont décidés à détruire y compris les structures traditionnelles. Voilà ce que ça donne quand des illettrés et analphabètes sont aux affaires.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter