Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2020 12 20Article 563567

Opinions of Sunday, 20 December 2020

Auteur: Boris Bertolt

Aéroports du Cameroun: un détournement de 22 millions signalés à la caisse principale

Les histoires de l’entreprise publique ADC se suivent, se ressemblent et sont de plus en plus rocambolesques. La dernière en date c’est ce contrôle de caisse diligenté par la Direction des contrôles qui a décelé contre toute attente, un détournement de 22 millions de FCFA à la caisse principale du siège de la société à Yaoundé-Nsimalen.

Malgré la volonté de couvrir l’affaire pour des raisons inavouées, l’exaspération de l’ensemble du personnel face à l’arrogance de plus en plus prononcée du Directeur Général a fini par délier les langues.

En effet, souvenons-nous qu’il y a quelques mois un détournement de 50 millions de FCFA avait ainsi été dissimulé par le Directeur Général de l’entreprise, Thomas OWONA ASSOUMOU. En effet, le Directeur de l’Aéroport International de Douala Jacob MBARGASO et le Chef d’escale du même aéroport Nicolas OWONO MVONDO (cousin du DG poursuivi concomittament par le tribunal de grande instance de Garoua pour distraction de deux écrans plasma du temps où il y était Directeur de L’Aéroport) avaient été pris la main dans le sac et dénoncés de façon anonyme après avoir distrait des redevances de manipulation fret à hauteur de 50 millions FCFA payés par des avions cargos durant la période chaude du COVID.

Ainsi démasqués, ils avaient alors été contraints toute honte bue de restituer les fonds et l’affaire étouffée par le DG. Ils s’en sortiront alors avec de simples lettres d’observation.

Que voulez-vous ? ce sont quand même des protégés du patron. En attendant que la justice se saisisse de cette affaire que nous comptons bien lui porter, affaire qui concerne quand même des deniers publics, revenons à nos moutons à savoir la caisse principale de Yaoundé.

Au moment où nous écrivons ces lignes, La principale concernée qui n’a jusque-là reçue aucune demande d’explications, continue à effectuer des opérations de caisse en toute quiétude.

Il faut le dire, la Caisse principale de Yaoundé est tenue par une proche du DG. Alors que tous les soupçons convergent vers la caissière principale, d’autres sources évoquent l’implication de certains personnels du cabinet du DG qui se servaient dans la caisse à leur guise rassurant cette dernière de restituer l’argent dans les temps et surtout lui promettant son maintien à ce poste dit-on très juteux.

Nous y reviendrons.
Ainsi va la république.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter