Vous-êtes ici: AccueilWallOpinionsArticles2021 06 04Article 600175

Opinions of Friday, 4 June 2021

Auteur: Claudel Noubissie

'99,9% des hommes d'affaires de l'ouest du Cameroun font partie d'une Tontine'

Claudel Noubissie Claudel Noubissie

•Dr Noubissie dévoile l'un des secrets de la réussite des hommes d'affaires de l'ouest du Cameroun.

•Selon le sérial entrepreneur et coach, ces hommes d'affaires font presque tous partie d'une tontine.

•Il explique le processus, afin que les jeunes entrepreneurs puissent s'en inspirer.



Dans une tribune publiée sur sa page Facebook, Dr Claudel Noubissie a révélé l'un des secrets des hommes d'affaires de l'ouest du Cameroun pour mobiliser de l'argent, afin de booster leurs business. Voici la tribune en intégralité.

'99,9% des hommes d'affaires de l'ouest du Cameroun font partie d'une Tontine. En réalité, la rigueur scientifique m'empêche de dire 100%.
Je vais uniquement parler des milliardaires de l'ouest du Cameroun parce que, je ne pourrais pas appliquer la même statistique pour les autres. Les milliardaires et les hommes d'affaires de l'ouest du Cameroun sont ceux que je côtoie, je connais le mieux, parce que je les fréquente assez régulièrement.
Quand vous vous lancez dans l’entrepreneuriat, il y a trois moments forts:
✔ 1er moment fort: le lancement
Vous voulez lancer une activité, une entreprise, vous avez besoin d'investir au début afin de pouvoir le faire. Cet investissement n'est pas forcément financier, il peut être le tout autre ordre.
✔ 2ème moment fort: Le fond de roulement
Vous venez de lancer l'activité, on ne vous connaît pas encore, vous devez développer votre crédibilité, fidéliser vos clients, renouveler votre stock. cela demande de la trésorerie et si vous n'avez pas cette trésorerie, ce sera difficile de tenir sur le long terme.
✔ 3ème moment fort: la gestion
Vous ne pouvez pas investir dans une activité, avoir des fonds, immobiliser vos investissements et vous amuser avec la gestion, sinon votre business va disparaître.

1ère étape

Lorsque j'explique qu'il est possible de lancer l'entreprise sans financement, beaucoup de personnes ne me croient pas.

En réalité, le lancement n'est pas le moment le plus délicat ou le plus important, car il ne demande pas grand-chose.

Ce qui est complexe et difficile c'est le fonds de roulement qui demande beaucoup de trésoreries et surtout la gestion, parce que vous pouvez lancer votre entreprise sans argent.

Supposons que vous vouliez vous lancer dans la vente du miel et vous venez me faire part de votre projet et vous me demandez ce que vous devez faire. Si vous êtes convaincant et vous réussissez à me donner des arguments pertinents, je peux faire une publication sur votre miel ; une vidéo ou un article qui parle de votre miel, car je suis suivi par plus de quatre cent mille (400 000) personnes en ligne sur Facebook, sans oublier les autres plateformes sur lesquelles je suis, mes conférences ou encore mes proches à qui je peux recommander votre produit.

Ce qui est certain, c'est qu’après un mois, vous aurez déjà commencé à vendre vos produits, générant un chiffre d’affaires. Et cela ne vous demande pas forcément de l'argent, car même le miel peut être celui d'un fournisseur que vous vendez, si vous n'avez pas d'argent pour acheter un stock important.
Cela vous demande donc juste de convaincre une personne, d'avoir dans votre relationnel quelqu'un qui peut vous accompagner. C’est pour cela que je dis, que vous pouvez lancer une activité sans financement car, ce n’est pas cette première étape qui est la plus difficile.
Vous pouvez même le faire sur vos statuts et publications sur les réseaux sociaux, en faisant des descentes sur le terrain, en distribuant le produit de quelqu'un d'autre que vous vendez en ligne et vous touchez des commissions.
Vous pouvez même encore faire plus simple, vendre vos services en ligne, vos prestations intellectuelles (médecine, droit, consulting, etc.).
Se lance représente la première étape et ce n’est pas la chose la plus complexe. Ce qui est complexe, c'est le fond de roulement ; là, il faut de la trésorerie et surtout une bonne gestion ; Vous devez avoir des compétences pointues, être astucieux et surtout sage.

2ème étape
Quand vous avez fini de lancer votre activité, il vous faut de la trésorerie afin de pouvoir tenir et là, vous avez plusieurs solutions.
Cependant, toutes ne sont pas facilement accessibles.
La première solution c'est d'aller dans une institution financière pour bénéficier d'un crédit. Dans ce genre d’institution, on va vous demander des garanties telles que le titre foncier, les biens immobiliers...
On peut aussi vous demander de créer un compte bancaire pour y effectuer des mouvements régulièrement ce qui va permettre d'apprécier si vos transactions permettent de vous faire confiance, afin de vous octroyer un crédit.
Ces procédures peuvent être très longues, très pénibles et parfois les taux d'intérêt sont trop élevés.

Lorsque vous n'avez pas la possibilité de rejoindre une institution financière, la deuxième chose c'est de rencontrer des personnes qui peuvent vous octroyez un crédit ; cela peut être un proche, un membre de la famille (love money), un ami, un collaborateur, une partenaire.

Si vous ne réussissez pas à trouver cela, vous pouvez vous rapprocher d'une institution qu'on pourrait qualifier d’informelle, mais qui est formalisée en général sous forme d'une association qui s'appelle une tontine.
Pour accéder à une tontine, la première condition est d’avoir une activité génératrice de revenus; c'est obligatoire. Étant donné que vous avez déjà lancé votre activité, cela vous rend éligible à l'adhésion à la tontine.
La deuxième condition obligatoire c'est le fait de déposer une caution ou d’avoir un avaliste c'est à dire quelqu’un qui valide votre entrée à la tontine et qui se porte garant de vous, si vous n’arrivez pas à cotiser.
Pour que quelqu'un soit votre avaliste, vous devez être crédible!
Il faudrait que la personne vous fasse confiance parce que, si vous n’inspirez pas confiance par rapport à ce que vous faites, personne ne pourra vous avaliser.

Quand vous entrez dans la tontine, et que vous cotisez, vous pouvez venir poser un problème, demander à acheter de l'argent et cet agent sera remboursé à des taux d'intérêt chaque mois.

???? Exemple 1: tontine de 10 membres qui cotisent 100 000/mois

Si quelqu’un achète la cagnotte d'1 million, il paye 20% d'intérêts c’est-à-dire 200.000 et il a 800.000 francs.
Les 200.000 francs seront ensuite repartagés à tous les membres de la tontine à la fin du cycle.

Cet argent va permettre à cette personne d'aller renouveler ou alors approvisionner son fonds de roulement et continuer à fonctionner de manière optimale sans forcément avoir besoin d'un terrain, d'un titre foncier ou de toute autre forme de bien immobilier ou garanti.

Ce qui vient de se produire, est tout simplement une levée de fonds entre les membres de la tontine qui décide de s'entraider via ce mécanisme. Ce n’est pas parce que cela ne se fait pas sur internet, que ça l'est moins.
Je prends cet exemple pour vous expliquer qu’il n'y a aucun homme d'affaires, aucun entrepreneur qui s'en sort sans effectuer de levée de fonds ; c'est une commodité.
Même les banques le font car, la trésorerie de la banque provient de:
la banque centrale (avec un taux d’intérêt très faible);

des épargnants (c'est-à-dire beaucoup de personnes qui ont mis leurs agents ensemble dans une même institution);

des actionnaires (que représentent aussi de nombreuses personnes qui décident d'investir dans un projet unique).

C'est cet argent cumulé que la banque vous donne et que vous devez rembourser avec un taux d'intérêt plus élevé, ce qui permet de prélever le pourcentage de la banque, de remettre l’argent des épargnants, de la banque centrale et verser les dividendes aux investisseurs.

Ceci représente aussi une levée de fonds tout simplement!
Ce n'est pas parce que le cadre change, que le fonctionnement et le principe changent ; la banque fonctionne par levée de fond, les tontines fonctionnent par levée de fonds, les institutions financières fonctionnent par levée de fonds.
Même les états fonctionnent par levée de fonds!

???? Exemple 2: L'emprunt obligataire

L'emprunt obligataire est une forme de financement à l'attention d'un État, d'une banque, d'une entreprise ou d'une organisation gouvernementale.
L'emprunteur émet des obligations que des investisseurs achètent. Un intérêt est versé périodiquement, tandis que le capital sera remboursé à une date prévue.
Le recours à l'emprunt obligataire permet de se financer en dehors du circuit bancaire classique. Il est notamment utilisé lorsque les conditions octroyées par les banques sont difficiles à satisfaire.
Un emprunt obligataire peut offrir une rémunération à taux fixe ou à taux variable. Étant donné que le capital ne sera remboursé qu'en fin de prêt, le taux d'intérêt s'applique sur la totalité de l'emprunt.
Au Cameroun, le décret N°2016/113 du 01 Mars 2016 habilite le Ministre des Finances à recourir à des émissions de titres publics d’un montant maximum de 300 milliards de FCFA pour le financement des projets de développement inscrits dans la Loi de finances au titre de l’exercice 2016.
C’est dans ce cadre que l’Etat du Cameroun, représenté par le Ministre des Finances, souhaite mobiliser par appel public à l’épargne 150 milliards de FCFA sur le marché financier.

C'est ainsi que chaque citoyen peut mobiliser son épargne et emprunter de l'argent à l'état pour gagner des titres et une plus-value par la suite.
Et selon-vous, un emprunt obligataire c'est quoi ?
Une levée de fonds tout simplement!

???? Exemple 3: Love money

Si vous rentrez à la maison, vous dites aux membres de votre famille que vous avez besoin de 500 000 pour votre projet et que chacun vous donne 100.000, que ce soit avec ou sans intérêt, il s'agit d'une levée de fonds.
Même si on ne vous demande pas un taux d'intérêt pour rembourser, votre crédibilité est en jeu et cette crédibilité vaut plus cher que n’importe quel le taux d’intérêt.

Exemple 4: tontine avec cagnotte

Je connais d'autres tontines qui fonctionnent avec un autre principe.
Vous venez en début d'année ou en fin d'année soit (en décembre soit en janvier), vous versez une cagnotte qui dépend des moyens dont vous disposez. Cela peut être 1.000.000; 500.000; etc.

À la fin, on consolide le montant qui a été donné par tout le monde et on octroie des crédits aux membres de la tontine.
Il y a deux mois, je faisais un travail de consulting avec une tontine et là-bas, le taux d’intérêt est de 5%/mois.

Quand on vous octroie un crédit de 500 000 francs ou de 1 000 000 par exemple, vous devez rembourser 5% de cette somme chaque mois et à la fin de l'année, vous remboursez aussi le capital initial.

Pour un emprunt de 1 000 000 FCFA, vous devez donc verser 50.000 FCFA/mois à la tontine, ce qui représente 600 000 FCFA après 12 mois que vous devez verser + le capital initial (1 000 000 FCFA).
Au final, vous empruntez 1 000 000 FCFA à la tontine et 12 mois après, vous remboursez 1 600 000 FCFA!
Ces intérêts vont encore faire l'objet d'un partage entre les membres de la tontine en question. Vous voyez que ce taux d'intérêt est même plus élevé par rapport à certaines institutions financières.

Cela s’appelle une levée de fonds tout simplement! Ce n’est pas parce que cela se produit dans une réunion que ça l’est moins, puisque ce sont des gens qui viennent mettre leur argent en cagnotte, on octroie des crédits, qui seront remboursés avec des taux d'intérêt.
Aujourd’hui, la technologie a permis de faire en sorte que ce ne soit plus restreint dans le cadre d'une communauté qui parfois est invisible et inconnue. C'est désormais possible de le faire en ligne sur des plateformes de crowdfunding, qui est l'expression utilisée pour parler de la levée de fonds.

Il y en a plusieurs types:

✔ Equity crowdfunding.
✔ Rewards-based crowdfunding.
✔ Donation-based crowdfunding.
✔ Profit-sharing / revenue-sharing.
✔ Debt-securities crowdfunding.
✔ Hybrid models.
Cependant, Il y a des personnes qui sont victimes de la mauvaise réputation des levées de fond. C’est amusant parce que, vous êtes en train d'avoir peur de quelque chose qui est pratiqué depuis la genèse de l'humanité en ce qui concerne l’entrepreneuriat et les affaires.

ON NE FAIT PAS LES AFFAIRES AVEC SON ARGENT!

On commence les affaires avec son argent, mais on ne peut pas atteindre une échelle élevée uniquement avec son argent ; c’est impossible.
Si vous avez un million de francs dans votre compte bancaire et que vous lancez un business qui fonctionne très bien ; vous générez 200, 300, 400 milles francs de chiffre d'affaires par mois ; à un moment donné, vous n'aurez plus de fonds de roulement pour passer à une échelle élevée parce que, le fonds de roulement ne peut pas se financer uniquement avec la trésorerie que votre activité génère.

Pour passer à un niveau élevé, il faut injecter plus d'argent, continuellement et de manière croissante. Vous devez pouvoir utiliser des leviers comme des institutions financières, d'autres personnes qui peuvent prendre des participations dans votre entreprise, des tontines ou des levées de fonds plus simplement afin de pouvoir passer à une échelle beaucoup plus importante.
Vous ne devez pas vous en vouloir pour cela, parce que tout le monde le fait aujourd’hui.

Prenons l’exemple d’une entreprise comme TESLA, qui est une entreprise américaine dont le fondateur est ELON MUSK qui de temps en temps est reconnu comme l’un des plus riches du monde. Un autre jour, on vous dira que c'est plutôt Bernard Arnaud, etc.

Cependant, pourquoi est-ce que la richesse de ces personnes fluctue ?
C'est de la spéculation tout simplement.

En réalité, on n’évalue pas l'argent qu'ils ont dans leurs comptes bancaires, mais on évalue la valeur de leur entreprise cotée en bourse.
La bourse est une levée de fonds mondiale ; tout le monde à travers son téléphone, son ordinateur peut aller investir dans cette entreprise en y mettant de l'argent pour permettre à l'entreprise de progresser.
Quand la valeur de l'entreprise augmente, vous pouvez revendre vos parts et gagner un pourcentage important et quand la valeur diminue vous perdez de l'argent tout simplement.

La levée de fond est une commodité et c’est indispensable pour développer une activité sur le pan de la trésorerie afin de permettre à l’activité de croitre et surtout à la gestion d'être performante.
Lancer une activité ne vaut rien, mais la maintenir avec un fonds de roulement, la rendre croissante et rendre la gestion optimale demande des compétences extraordinaires telles la discipline, l’honnêteté, la rigueur, la trésorerie.

Vous n'aurez jamais tout seul la trésorerie nécessaire pour tenir infiniment, vous avez forcément besoin d'utiliser l'argent des autres (personnes, institutions financières, etc.)

N.B
Quand vous utilisez déjà l'argent des autres, vous devez être discipliné, avoir une activité qui génère des revenus, avoir une crédibilité extrêmement importante que vous devez préserver parce que dès que vous franchissez le pas des levées de fonds, vous franchissez aussi le pas de la prison!
Si vous n'avez pas une intelligence émotionnelle forte qui vous permet de comprendre que ce n'est pas votre argent, mais plutôt celui d'une communauté que vous devez fructifier afin d’atteindre un niveau élevé dans lequel vous aurez aussi des parts beaucoup plus importantes, vous risquez de tomber dans des dépenses inutiles pour satisfaire vos émotions, votre égo, ce qui peut être néfaste pour l'entreprise.

Sachez que pour qu'une entreprise se développe, il y a un élément fondamental et indispensable: le levier financier.

Ce levier financier peut être une institution financière, une communauté, une tontine ou tout simplement une levée de fonds de manière classique.
Car, si vous décidez d'avancer seul, c'est bien. Vous avez 1 000 000 FCFA, vous lancez votre activité que vous possédez à 100%. Vous effectuez des ventes de vos produits/services, vous réinvestissez vos bénéfices, vous épargnez, etc.
Votre business, si vous êtes discipliné va croître, mais vous n'allez jamais devenir riche. Par contre, si vous travaillez votre MINDSET, vous allez comprendre que 1% de 10 milliards FCFA, est beaucoup plus important que 100% de 1 million FCFA. Ne vous en voulez pas de tout donner pour réussir car au final, même si vous n'y arrivez pas, l'expérience du parcours sera vachement enrichissante.
Retenez que le bonheur est dans le chemin et non la destination'.

Dr Claudel NOUBISSIE

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter