Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 03 27Article 501361

Culture of Friday, 27 March 2020

Source: santeplusmag.com

Voici ce que ressentent les hommes lors de la pénétrat1on


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

De nos jours, les différences qui séparent l’homme et la femme sont indéniables. Leurs attributs sexuels, leurs envies, leurs émotions et leur mode d’expression peuvent diverger considérablement. Néanmoins, la fusion entre deux corps pendant l’acte sexuel rapproche les genres et crée une alchimie satisfaisante. Mais encore une fois, lors de la pénétration, l’homme et la femme ne sont pas égaux face à leurs ressentis. Pour vous éclairer concernant ce qu’éprouvent les hommes lorsqu’ils sont en nous, le média Metro a recueilli plusieurs témoignages à ce sujet.

Souvent, on considère que les femmes préfèrent faire durer les préliminaires pour ressentir plus de plaisir, alors que les hommes attendent avec impatience le moment de la pénétration. Il faut dire que pour la gent masculine, le coït reste le moyen le plus fiable d’atteindre le Saint-Graal. Mais que ressentent les hommes lorsqu’ils pénètrent leur partenaire ? Toute femme curieuse peut se poser cette question au moins une fois dans sa vie. Aujourd’hui, levons le voile sur ce secret masculin bien gardé !

Ce que ressentent les hommes pendant la pénétration

Il est toujours très difficile pour un homme d’expliquer à sa partenaire ce qu’il ressent lorsqu’il la pénètre. Pour en savoir plus sur ce sujet, les journalistes du média britannique Metro ont interrogé un groupe d’hommes hétérosexuels en leur demandant d’être les plus clairs possible sur les sensations qu’ils avaient en faisant l’amour. Les participants ont accepté d’éclairer les femmes sur ce sujet, tout en restant anonymes. Chaud, humide, douillet … Chaque homme a décrit ses ressentis de façon singulière.

« On dirait un coussin chaud », a déclaré Sam, 35 ans, ajoutant que le cerveau était l’organe le plus stimulé au moment d’atteindre l’orgasme.

« On dirait un gant douillet rempli d’huile chaude », a exprimé David, 31 ans.

Pour Éric, 34 ans, la pénétration est un moment intense qui représente un partage d’intimité convenu par l’homme et la femme. L’homme a également précisé qu’avec un préservatif, la sensation est différente : le pénis devient moins sensible et est moins connecté à la femme. « Il y a une sensation douce et chaude quand on pénètre une femme, elle a une humidité qui ne peut pas être égalée », explique-t-il.

Steve, 24 ans a exprimé sa difficulté à décrire cette sensation. « Imaginez que vous êtes en train de manger le meilleur brownie que vous ayez jamais goûté, et appliquez cette sensation à toutes les terminaisons nerveuses de votre corps en allant jusqu’au cerveau, pas seulement votre bouche », a révélé le jeune homme.

Chris, 43 ans, a déclaré qu’au moment de la pénétration, c’est « comme si votre pénis était caressé et étreint de tous les côtés en même temps ».

« Il y a toujours cette sensation initiale lorsqu’on entre dans le vagin, une sorte de chaleur qui chatouille les sensations nerveuses du pénis de haut en bas », décrit Aaron, 36 ans, avant d’ajouter « L’intensité de mon plaisir peut varier, elle peut toujours être satisfaisante, mais les meilleurs orgasmes sont ressentis comme un volcan en éruption à l’intérieur de vous : tout votre corps le ressent».

Harry, 30 ans, déclare que les positions de l’acte sexuel peuvent influencer les sensations. « En levrette, vous pouvez sentir une pénétration profonde et intense, plus que durant un missionnaire ».

Pour Paul, 24 ans, la lubrification du vagin joue un rôle déterminant dans le plaisir ressenti. «Chaud, confortable et humide, mais s’il est sec, c’est très inconfortable », déclare-t-il.

Ryan, 50 ans, considère que chaque expérience est unique et différente de la précédente. Selon lui, la première fois procure toujours une sensation d’euphorie nouvelle. Les rapports sexuels qui viennent après offrent des sensations différentes, influencées par plusieurs paramètres.

L’orgasme chez les deux sexes

Défini comme un moment d’extase chez l’homme aussi bien que la femme, l’orgasme suit toutefois des mécanismes différents selon le sexe concerné. Pour l’homme, celui-ci serait essentiellement lié à la partie primitive du cerveau tandis que chez la femme, c’est son cerveau limbique qui est impliqué, à savoir le cerveau émotionnel. Ceci expliquerait le fait que les femmes mettent plus de temps à atteindre l’orgasme que leurs homologues masculins, selon le sexologue Alain Heril.

Pour des sensations agréables et pour faire de ce moment une occasion unique de partager une véritable intimité, l’expert prône la confiance en soi et l’ouverture d’esprit. “Plus on a confiance en soi, plus on a une bonne estime de soi-même, plus on est bien dans le rapport à son corps et dans le rapport à son identité”. Pour le sexologue, il est donc plus aisé de se libérer et de lâcher prise pour des rapports satisfaisants qui mettent toutes les chances de votre côté pour atteindre la jouissance, quel que soit votre sexe.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter