Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 08 11Article 613135

Culture of Wednesday, 11 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Voici Shakiro après la bastonnade: Valséro le soutient et plaide pour sa sortie du Cameroun

Shakiro, accusé d'homosexualité au Cameroun Shakiro, accusé d'homosexualité au Cameroun

• Après son agression, Shakiro se porte mieux

•Valséro soutient Shakiro et déclare qu'il est en danger au Cameroun

• Il appelle les organismes internationaux à venir à son secours




Shakiro, le célèbre homosexuel camerounais n'est plus à l'abri du danger après la première bastonnade qu'il a subi le week-end dernier à Deido. Il se porte mieux mais n'est pas dans en sécurité, relate le général Valséro dans un direct facebook.

Après avoir condamné cette agression sauvage,il appelle la communauté internationale et les organismes de défense des droits de l'homme à oeuvrer pour sortir Shakiro du Cameroun. "Sinon ces jeunes en furie vont le tuer", déclare-t-il.

L'activiste s'en prend au régime Biya d'avoir créer une jeunesse désoeuvrée qui n'est pas capable de revendiquer ses droits mais se plait dans les futilités.

Dans une précédente publication, quelques heures après sa sortie de l'hôpital, Shakiro a envoyé un message à ses détracteurs.

'Je serai toujours fière jusqu'à ce que je sorte de ce pays. Dieu ma force! merci aux personnes qui m'aident et merci aussi a ceux qui ne m'aide que dans le mensonge. Il est 23h 30 suis toujours debout a cause des douleurs. Quand je ne serai plus au pays tu vas m'écrire, je vais te poser une question', écrit Shakiro sur sa page Facebook.


Shakiro violemment agressé


Les images de ces actes jugés homophobes par des internautes sont insoutenables. Le jeune homme a été déshabillé, son maquillage et sa perruque enlevés. Il était laissé dans un état critique. Les témoins de cet acte ' barbare' l'ont transporté à l'hôpital. Ses proches estiment qu'il est en vie mais il ne se porte pas bien.

Cet incident intervient quelques jours après une sortie de Shakiro dans laquelle il menaçait de publier une sextape d'un de ses amants à qui il réclame 5 millions de Fcfa. Cette attaque n'est peut être pas fortuite.

Car, dans une interview qu'il a accordé à la chaîne allemande Deutsche Welle, il a déclaré qu'il ne se sent pas en sécurité, qu'il a peur de se faire agressé dans la rue. Shakiro a préféré qu'il préfère quitter le Cameroun pour un lieu où il sera accepté.

Rappelons que Shakiro a été tabassé par des jeunes en colère la semaine dernière. Il a été aperçu dans les rues de Douala en vêtements de femme. Les jeunes lui reprochent également la diffusion d'une vidéo quelques jours plus tôt.

Dans la vidéo de 30 secondes que la rédaction de CamerounWeb a réussi à dénicher, l'on peut voir deux hommes en train de s'embrasser. Il s'agit d'une vidéo à caractère sex3uelle qui qui selon les jeunes de Douala, fait l'apologie de l'homosexualité.