Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 03 09Article 578437

Culture of Tuesday, 9 March 2021

Source: Romuald La Bernade Etoo's

Troublante histoire avec une fille maso: 'elle aime la violence lors des rapports, j'ai rompu avec elle'

La SEXUALITÉ est quelque chose très complexe.
Tu rencontreras une fille qui est très caline ou une autre qui ne l'est pas et qui prend plaisir à être battue (masochiste)
Comme par ailleurs, tu peux tomber sur un homme qui prend plaisir en faisant mal (sadique).

J'ai connu une belle nana qui était maso comme on le dit. Au début de notre relation, moi étant une personne très douce je procédais normalement.
On était en couple mais à chaque fois que je calais un rencard, elle déclinait.

Moi ayant la patience d'un FÉLIN, je n'insistais pas. Après avoir mangé et bu je l'accompagnais chez elle et cela a duré des mois.
Je n'en parlais plus c'était le même scénario, aller manger,boire et accompagner. Mais tenez vous bien que grande a été ma surprise quand je me suis fait placarder au mur de chez elle d'une violence me demandant de coucher avec elle.

Je n'avais jamais vécu une telle situation....
Nous avons couché là. Apres elle m'a expliqué être MASO, et que tous ses refus étaient plutôt une stratégie pour me pousser à la violenter car elle a été deviergée de la sorte. Ce qui fait que pour avoir l'orgasme désormais elle a besoin de ça.

J'ai respiré un grand coup, j'avais l'impression d'être entrain de rêver. J'ai mis fin à la relation car c'était pas mon délire.
Moralité: une femme peut exiger de la violence et toi l'homme tu peux refuser.
Quand une femme te dit non...mon frère n'insiste pas, elle a ses raisons. Elle viendra te voir quand elle aura toutes ses commodités.
Nous sommes dans une société très fragiles. Souvent tu ne fais rien même on t'accuse donc Becareful

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter