Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 05 25Article 598516

Culture of Tuesday, 25 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Sonacam: cinq mois après son élection, Ndédi Eyango démissionne

Prince Ndédi Eyango play videoPrince Ndédi Eyango

• Surprenante démission de Prince Ndédi Eyango du SONACAM

• Il évoque de nouveaux engagements qui l'empêchent d'honorer son engagement

• Il existe une gueguerre entre lui et son vice-président depuis son élection



La démission de l'auteur compositeur intervient seulement cinq mois après son élection d'ailleurs contestée à la tête du SONACAM. Dans une lettre adressée à ses collaborateurs et artistes, Prince Ndédi Eyango indique qu'il a de nouveaux engagements qui ne lui permettent pas de continuer sa mission au Société Nationale Camerounaise de l’Art Musical.

« Très chers membres du Conseil de surveillance, chers collègues artiste de la Sonacam. Je viens par la présente vous informer qu’après longue réflexion, j’ai décidé de démissionner du poste de président du Conseil de surveillance de la Sonacam ce jour 24 mai 2021 pour des raisons personnelles, poste que j’ai occupé depuis le 12 décembre 2020 après des élections très discutées au cours desquelles, vous m’avez fait confiance », a-t-il écrit.

Il leur fait savoir que ses engagements nécessitent plus de "beaucoup de temps, de concentration, et de stabilité.»

Cette sortie de Ndédi Eyango a surpris plus d'un. D'ailleurs, il faut noter que lui et le Vice-Président de la Sonacam ne s'accordent pas. Il a accusé Prince Eyango d’avoir tripatouillé les textes de la Sonacam avant leur adoption. En février 2021, il a menacé de porter plainte pour que ces administrateurs de la Sonacam soient démis de leurs fonctions. Est-il arrivé à ses fins? On le saura très prochainement.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter