Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 03 22Article 581944

Culture of Monday, 22 March 2021

Source: www.camerounweb.com

'Si on devait exclure les binationaux, Etoo Fils ne serait pas Camerounais' Beyala

Le problème de la double nationalité au Cameroun, continue de susciter des réactions au sein des communauté des Camerounais vivant en Europe. Et il y a de quoi. Car la loi du Cameroun n'a pas jusqu'ici régler ce problème et s'il faut respecter cette loi, la plupart des Camerounais ayant d'autres nationalités qui rentrent au pays sont des étranger sur leurs propres terres et devraient prendre des visas de courte durée.

La dernière personnalité à rentrer de ce débat est l'écrivaine Calixthe Beyala qui vient d'aborder le sujet dans une publication sur sa page Facebook.

'Si au Cameroun, on devait exclure les Binationaux comme aiment à le faire certains fascistes camerounais, il ne resterait plus grand monde en terme de sportifs; de littéraires et autres célébrités !
Ainsi désolée, Etoo Fils ne serait pas Camerounais ; Noah non plus ! Mongo Beti ne serait pas Camerounais, moi non plus ; Eléonora Miano ne serait pas camerounaise ; Roger Milla non plus. Bah, si on devait exclure les binationaux, il ne resterait pas grand monde pour représenter le sport camerounais, sa littérature et sa musique.
Alors, les gars, acceptez vos frères. De toutes les façons, les femmes ont systématiquement la double nationalité… Les hommes devraient l'avoir aussi. Bises à tous', a-t-elle écrit

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter