Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 08 09Article 612691

Culture of Monday, 9 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Sauvage agression de Shakiro: l'un des agresseurs s'exprime !

Shakiro, accusé d'homosexualité au Cameroun Shakiro, accusé d'homosexualité au Cameroun

• L'un des agresseurs de Shakiro sort du silence

• Il donne les raisons de l'agression de l'homosexuel camerounais

• L'avocate de Shakiro promet l'arrestation et la condamnation de ces auteurs de l'agression


Aussitôt après l'attaque de Shakiro, l'un des agresseurs s'est prononcé sur les réseaux sociaux. Il s'est donné à coeur joie en donnant les causes de cet acte sauvage.

"Nous l’avons chassé de deido hier avec sa copine Patricia", s'est-il exprimé tout fièrement. Une réponse qui a choqué les internautes qui lui ont posé la question de savoir les raison de cette agression.

Dans sa réponse, il a pointé du doigt le mauvais exemple que suscite la personne de Shakiro dans la communauté de Douala. Dans son explication, Shakiro et sa bande de copines débarquent à Deido et s'exhibent de toutes les manières possibles. De quoi influencer la jeune génération qui d'après lui perd ses repères. "Il faut agir et stopper l'hémorragie, c'st ce qu'ils ont faits". "On ne veut pas de lui dans Deido nos jeunes enfant sont de plus en plus en insécurité avec lui et sa bande…", confesse le jeune homme sous anonymat.

Le tristement célèbre homosexuel camerounais Shakiro va mieux. Après quelques heures à l'hôpital, suite à son agression il fait des déclarations qui suscitent des débats.

'Je suis un être vivant après tout et sachez que c'est pas de ma faute si je suis de la sorte. Même vos visites, je ne veux pas car personne ne m'aime. Je ne peux pas vous porter plainte car Dieu sait ce qu'il fera!...Merci pour le cadeau cher camerounais après ma sortie de l'hôpital, je vais rester chez moi dormir jusqu'à ma mort. Vous m'aviez tapés a mort. Merci cher camerounais. Suis sur le lit d'hôpital et ca ne va pas...Je vais quitter le pays ci. Dieu ma force. Apres la prison, c'est l'hôpital et après sera les USA…',écrit Shakiro dans une publication sur sa page Facebook.

Son avocat Me Alice Nkom a condamné cette agression barbare tout en prévenant que les auteur seront punis. "'Les enfants, les actes des agresseurs de Shakiro ne resteront pas impunis. Belle semaine à toutes et tous', écrit Me Nkom dans une publication ce lundi matin.