Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 03 23Article 500557

Culture of Monday, 23 March 2020

Source: camer.be

Révélations de Dieu Cyclone: 'Lady Ponce avoue son infidélité'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Lady Ponce a trompé son mari! L'information revelée ce week-end par l'époux éconduit a fait le tour des réseaux sociaux. Lady Ponce, accablée, sort aujourd'hui de sa réserve et porte la charge: "Adultère dans quoi? Aloys et moi ne sommes plus ensemble depuis un moment et il le sait. Nous ne vivons plus ensemble et à ma connaissance nous avions fait une séparation à l'amiable en attendant que le divorce se prononce (sic)".

Les futurs ex-époux avaient de commun accord decidé d'annoncer leur séparation plus tard "pour ne pas ébranler mon Concert à l'Olympia de Paris" précise Lady Ponce.

Alors charge preuve à l'appui, Lady Ponce contre-attaque

Lady ponce ne nie pas ses infidélités. Elle indique indirectement que l'histoire de ses liaisons extra-conjugales racontées ce week-end par son époux est née depuis l'an passé. Mais, comment Aloys est-il parvenu à intercepter les conversations sulfureuses entre Lady Ponce et ses nouveaux amoureux Grec Belobo et Raphaël Abouem?

Lady à sa petite idée: " Avec autant de machinations malchiavéliques de lui à mon encontre, j'ai été surpris de le voir débarquer chez moi lors de ma dernière interview avec Pascal Pierre concernant l'Olympia, où j'ai failli le mettre dehors devant mes invités. C'est à ce genre de moments évasifs qu'il profitait pour fouiller dans mes téléphones portables".


Elle mentionne: "Vous verez que ces échanges téléphoniques datent de 2019 et je vois qu'il est capable de tout puisqu'il en a encore rajouté des couper-copier-coller. Bref, je ne vais pas passer mon temps dessus, on ne m'a pas éduqué de parler ainsi de ma vie privée".

Alors le récidiviste

Aujourd'hui divorcé en premiers noces de la mère de ses trois fils, Aloys n'avait pas manqué d'exposer ses difficultés de couple comme c'est à nouveau le cas avec Lady Ponce qui ravive les souvenirs: "S'il a pu exposer dans le passé la mère de ses propres enfants comme ça, combien de fois moi Lady Ponce à qui il veut faire de la concurrence médiatique. Ok je suis donc une sorcière et pute mais moi j'ai un métier que vous connaissez tous. Dieu Cyclone est artiste? Il chante aussi? Bref, je ne suis pas surprise, mais oui j'ai honte pour moi, mes enfants et ma famille".

La rupture est consommée

L'artiste camerounais dégaine sa colère : "Je suis une femme bafouée, trahie et trainée dans la boue par un mari qui ne me fait vivre que dans le mensonge, sans revenus et ne veut pas travailler et rêve encore débout d'un dernier "Mougou" à frapper en "Feymanie".

Le mari cocufié serait ainsi entrain de se venger : "je ne vois en lui qu'une volonté farouche de saboter mon concert à l'Olympia et de me nuire personnellement moi et mon staff sur ce projet" lance Lady Ponce.


Lady Ponce n'entend pas revenir sur sa décision de quitter l'homme quelle a épousé voici 18 mois : " il est irrécupérable et je sens même un froid glacial au dos quand vous me le nommez encore mari. Je l'avais déjà bloqué partout de tous mes téléphones avant son Direct dans les réseaux sociaux. Même après son Direct où il me traite de sorcière et pute, pourquoi me cherche-t-il donc encore? Je profite de l'occasion ici pour lui dire d'arrêter de me harceler à travers mes amis ou ma famille. Il fait même peur à mes enfants. Il faut donc qu'il arrête avant qu'il y ait un malheur, ces choses n'arrivent pas qu'aux autres. C'est un cri d'alarme. Mon avocat le contactera si besoin administratif nécessaire." Lady Ponce s'exprimait ainsi ce lundi dans une interview accordée à nos confrère de DEIDO BOY MAGAZINE depuis Paris en France où elle vit le confinement qu'engendre la crise sanitaire du Coronavirus.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter