Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 09 13Article 618262

Culture of Monday, 13 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Pratiques sataniques: 'Ivana Essomba et Bidjang sont des épouses d'Amougou Belinga'

Ce sont des révélations de l'ancien collaborateur d'Amougou Belinga, Youssoupha Bachirou play videoCe sont des révélations de l'ancien collaborateur d'Amougou Belinga, Youssoupha Bachirou

• Ce sont des révélations de l'ancien collaborateur d'Amougou Belinga, Youssoupha Bachirou

• Il a accordé une interview à Rémy Ngono

• L'intégralité des révélations


C'est encore une autre bombe que vient de lâcher l'ancien collaborateur d'Amougou Belinga, Youssoupha Bachirou aujourd'hui hors du Cameroun.

En effet, dans une interview accordée au journaliste camerounais en exil J. Rémy Ngono, Youssoupha Bachirou est revenu sur son séjour à la prison centrale de Yaoundé suite à l'affaire qui l'a opposé au PDG de Vision 4 Jean-Pierre Amougou Belinga. Insistant sur l'instrumentalisation de la justice dont il a été victime, il a décrit, comment sur ordre de son bourreau, il a été traité avec soin dans ce centre pénitentiaire.

Youssoupha Bachirou

L'homme déclare aussi avoir été approché par le sieur Amougou Belinga afin d'entretenir une relation sexuelle avec sa femme Sarah. Proposition qu'il dit avoir refusé.

Sur l'assassinat du jeune Bryan Formbor, Youssoupha Bachirou évoque la complicité d'Ivana Essomba et de Bruno Bidjang qui tous deux avaient passé quelques aux mains de la police avant d'être libérés suite à l'intervention du patron de Vision 4. Il précise d'ailleurs que les trois (Amougou Belinga, Ivana Essomba et Bruno Bidjang) entretiennent une relation charnelle.
"Aux dernières nouvelles, je savais que Ivana c'était l'une des conquêtes d'Amougou Belinga. Après je vois qu'elle est mariée avec Apikoro (Bruno Bidjang). Donc Apikoro et sa femme sont des femmes de Zomloa" a-t-il déclaré.

Il faut préciser qu'en séjour d'affaires au Ghana, Youssoupha Bachirou dit avoir été interpelé par la police locale suite à une plainte pour diffamation portée par son ancien patron Amougou Belinga.