Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 06 10Article 601501

Culture of Thursday, 10 June 2021

Source: www.camerounweb.com

People: la chanteuse K-Tino accusée d'avoir escoqué 19 millions à un homme

La chanteuse K-Tino La chanteuse K-Tino

• L'artiste K-Tino est accusée d'avoir escroqué 19 millions à Didier Ndi-Samba

• L'homme lui donne un ultimatum pour régler le problème

• La chanteuse n'a pas encore réagi à cette accusation


L'affaire secoue la toile. Avec preuves à l'appui, le magnat très caché du monde des affaires Didier Ndi-Samba sort du silence et déballe sur sa page facebook, la supercherie que tente de lui faire avaler de force la chanteuse K-Tino.

Il accuse la chanteuse et danseuse du Bikusti de l'avoir escroqué 19 millions au nom des clips qu'elle prépare. En effet, tout est parti d'un projet muscial que lui a présenté K-Tino.

A en croire le post de Didier Ndi-Samba, une somme de 4.500.000f a été débloquée dans un premier temps à l'artiste pour la réalisation d'un maxi single. Au finish, "aucun son n'a été livré'", précise-t-il avant d'ajouter qu'il a par la suite donné une extra somme de 3.265.000f toujours pour le dit projet. Jusqu'ici tout va bien pour l'homme d'affaires.

Mais sa tension a commencé à monter lorsqu'il apprend via les réseaux sociaux que la chanteuse demande encore des soutiens pour les mêmes sons.
"Un père est resté calme. 19 millions dépensés en 3 mois et perdus sans broncher... c'est la famille !, no stress !. Maintenant vous écrivez sur internet que vous avez mes cinq titres prêts et que vous cherchez des soutiens ?. Donc, l'eau qui dort ne vous effraye pas ?,écrit-il en mettant en garde K-Tino pour sa manoeuvre.

En effet, Didier Ndi-Samba est connu comme un monsieur très discret en même temps très actif dans la diaspora. Mais cette affaire d'escroquerie le fait sortir de ses gongs. Il donne un ultimatum à K-Tino et ses complices. "Un chap père vous laisse jusqu'à demain pour entendre raison et supprimer vos histoires là. Internet c'est pour nous tous, ne l'oubliez pas !", a-t-il écrit en concluant qu'un artiste d'Etat qui vole comme les Hommes d"Etat, ce n'est qu'une logique au pays des dirigeants voleurs et braqueurs".

Face à ces accusations, l'artiste K-Tino n'a pas encore réagi. Didier Ndi-Samba lui donne jusqu'à ce vendredi 11 juin pour rétablir la vérité sur le financement de ses clips.

K-Tino n'est pas très appréciée dans la diaspora pour son soutien au chef de l'Etat Paul Biya. Ses concerts ont à maintes reprises été boycottés, soit elle est interdite de scènes. Cette affaire a suscité des réactions dans le clan de la BAS.