Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 07 28Article 610744

Culture of Wednesday, 28 July 2021

Source: Mutations

People: Valérie Ayena débarque au cinéma

Valerie Ayena Valerie Ayena

La Miss Cameroun 2013 et mannequin va jouer dans « Love trap », un film produit par Maclean Ngwinetoh pour M&H productions.

Valérie Ayena se lance dans le cinéma. Après la couronne de Miss Cameroun décrochée en 2013 sans oublier une belle carrière dans le mannequinat, la jeune femme a décidé d’embrasser l’univers du 7è art. En effet, pour la première fois dans sa carrière, Valérie Ayena va jouer un rôle au cinéma. Et pour son tout premier rôle, le célèbre mannequin va jouer dans «Love trap », un film produit par Maclean Ngwimetoh pour M&H productions et réalisé par l’acteur-scénariste et réalisateur Cosson Chinepoh. Pour ses débuts en tant qu’actrice, le public va la retrouver dans la peau de Charline Zuzu, l’un des personnages principaux du film. Elle sera aux côtés des noms déjà célèbres du cinéma camerounais, comme Epule Jeffrey, Stephanie Tum, Otia Vitalis, Ndem Nora, Vugah Samson, Nkanya Nkwai, Soli Egbe Syriette Che, Nsang Dilong, Nkwah Kingsley, Ivan Namme among others, et la superstar naïja, Enyinna Nyigwe. D’après nos informations, « Love Trap » s’annonce comme un film de type drame. Il s’agit d’une histoire mêlant amour et haine, amitié et abandon, jalousie et rivalité sans merci, meurtre … « Alors que les tournages démarrent, toute la production et l’ensemble du casting sont heureux de la présence dans ce film de Valerie Ayena, reine de beauté, mannequin international, qui fait son grand saut dans le monde du 7ème art », se réjouit la production.

Une joie que partage le mannequin international. « Je suis excitée à l’idée de participer à ce projet. Nouveau trac, mais je suis prête à apprendre et donner le meilleur de moi. Je remercie M&H productions pour l’honneur qu’ils me font », déclare Valérie Ayena. C’est depuis l’année dernière que Valérie Ayena flirte avec le 7è art. Avant ce premier rôle dans un film, le public a eu un avant-goût de son jeu dans « Les délires de Takam ». Dans cette web-série, elle campe le rôle de Laura, la rigoureuse grande-sœur de Ulrich Takam. Sous le feu des projecteurs depuis de nombreuses années déjà et habituée aux challenges, c’est un autre défi qui interpelle à présensent celle qui compte aujourd’hui plus de 10 ans de compétions. En rappel, avant son élection comme Miss Cameroun en 2013, elle signait déjà en 2011 son premier contrat international après avoir écumé les runways de plusieurs évènements importants comme le K-Walk, Annual Show ou Lambo La Tiki by Rodrig Tchatcho. En 2013, alors qu’elle illumine les plus grands évènements de mode à de Cape Town, Johannesburg ou Durban en Afrique du Sud, elle revient au Cameroun et gagne le concours Miss Cameroun. En 2015, elle signe chez la célèbre agence MMG à Dubai, où elle va défiler pour des grandes marques comme Cartier, Roberto Cavalli, Beverly Hills Polo, Piaget... C’est de là qu’elle sera repérée pour être signée fin 2018 chez City Models à Paris, où elle a posé les pas sur les plateaux des plus grandes Fashions Weeks.