Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 04 16Article 590056

Culture of Friday, 16 April 2021

Source: www.camerounweb.com

On s’est beaucoup moqué de ma bouche durant mon enfance - Blanche Bailly

Blanche Bailly Blanche Bailly

Blanche Bailly parle enfin de sa bouche. Hier jeudi 15 avril sur sa page Facebook, elle répond à tous ceux qui disent que sa bouche a été refaite que ce n'est pas le cas. Elle l'aurait mis seulement en valeur avec des rouges au lèvre.

'Je vais vous raconter une anecdote. Je n’ai jamais aimé mes lèvres , on s’est beaucoup moqué de ma bouche durant mon enfance mais aujourd’hui quand je vois les gens insinuer qu’elles sont refaites , j’en ris !
Tout ça pour vous dire que très souvent, vos complexes sont vos atouts . C’est ce qui fait votre charme , assumez les , vous ferez des jaloux', écrit la tar sur sa page.

Connue comme une sulfureuse féministe, la chanteuse d’Afropop n’a jamais cessé de défendre la cause féminine dans ses chansons.

Après un long congé de maternité, l’artiste a fait son come-back le 6 février dernier par ce nouveau single signé Mr. Tchek. La vidéo a déjà obtenu plus de 300.000 vues sur YouTube. Elle s’attaque aux personnes qui ont du mal à accepter le succès des autres : des « Jaloux ». La digne fille Bangangté dans la région de l’Ouest-Cameroun reste constante dans sa posture de dénonciatrice. L’étiquette d’avocate de la femme, Blanche Bailly l’incarne depuis la sortie de son titre : « Kam We Stay » en 2016. A travers ce single, la chanteuse d’Afropop s’oppose au concubinage. La « Mimbayeuse » dénonce clairement « le vient-on-reste » et encourage ainsi les couples à s’unir de manière conventionnelle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter