Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 12 26Article 564245

Culture of Saturday, 26 December 2020

Source: Cameroon Info

Musique: le rappeur Valsero chante la torture qu'il a subi à la prison de Kondengui

«Ils ne savent pas», c’est le titre de cette nouvelle galette musicale de l’artiste engagé.
Du Valsero tout craché ! Dans ce nouveau single, dont le vidéogramme est disponible sur YouTube depuis le 23 décembre 2020, Gaston Serval Abe de son vrai nom, raconte son histoire et ses combats.

«Ils ne savent pas, tous parlent mais ils ne savent pas que Valsero est un mec qui blague pas. Ils ne savent pas, tous parlent mais ils ne savent pas que Valsero est un mec qui ne triche pas», c’est le refrain de la chanson qui dure plus de 4:30 minutes.

L’artiste en profite pour rappeler son engagement politique, ses récentes souffrances et sa détermination à poursuivre son combat.

«J’ai pris des coups, jamais je n’ai pleurniché. J’ai supporté la torture, la prison et les chaînes. J’ai eu des raisons de renoncer. A plusieurs occasions j’ai eu envie de tout arrêter. Je suis un rappeur politique, je ne rigole pas. Je ne suis pas dans le Game. Je ne suis pas dans ces clashs qui abrutissent les jeunes zombifiés. Je ne fais pas le clown, je ne fais pas le comique. Je fais du rap réalité, pas de la comédie […] J’ai affronté l’armée en main nue et pas une seule fois je n’ai tremblé. Mon fardeau je l’ai porté», rappe-t-il notamment

Partisan de l’opposant Maurice Kamto, Valsero a passé près de neuf mois derrière les barreaux entre janvier et octobre 2019. L’auteur de «Lettre au Président» avait été arrêté en même temps que plusieurs leaders et militants du MRC, après des rassemblements dans plusieurs villes du pays.

Sorti de prison, le rappeur s’est exilé en Europe où il est désormais installé et continue donc de vivre sa passion: le musique. Pour information, il se produit le 22 mai 2021 au Zénith de Paris.