Vous-êtes ici: AccueilCulture2019 01 16Article 454114

Movies of Wednesday, 16 January 2019

Source: auletch.com

'Miraculous Weapons': le long métrage de Pierre Bekolo retenu au Fespaco

Le film « Miraculous Weapons » du réalisateur camerounais Jean Pierre Bekolo fait partie de la sélection officielle des fictions attendues à la vingt-sixième édition du FESPACO. Seul film camerounais retenus dans la catégorie long-métrage, il est désormais en lice pour remporter l’Etalon de Yennenga en attendant les nommés des autres catégories. Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou qui célèbre aussi son cinquantenaire cette année, veut marquer les esprits avec une programmation mémorable dans ses diverses activités.

Par ailleurs, cette édition du FESPACO mettra à l’honneur le réalisateur du long-métrage Muna Moto. Quarante trois ans après son sacre, celui là qui est considéré comme le doyen du cinéma camerounais sera l’une des attractions de ce festival. Jean-Pierre Dikongue Pipa foulera une nouvelle fois le sol du pays des hommes intègres, où un 10 février 1976, il écrivait en lettres d’or l’histoire du cinéma camerounais. Comme un retour au pays natal, il sera présent à l’inauguration d’un monument fabriqué à son honneur sur la colonne des cinéastes de Ouagadougou.

LIRE AUSSI: Annoncé en grande pompe, le premier épisode d’Awalé vient d’être dévoilé

Depuis Dikongue Pipa plus aucun camerounais n’a pu remporter l’Etalon de Yennenga. Pourtant le Cameroun a toujours eu des cinéastes talentueux, la plupart reconnue au niveau international. Si l’absence des films camerounais à cette grande messe du cinéma africain peut-être interrogée, ne perdons pas aussi de vue les critères de sélection qui obéissent à un standard. Aujourd’hui le cinéma camerounais est entrain de renaître de ses cendres, une évolution qui n’a pas échappé à la critique. On espère tout simplement qu’il y aura un passage de témoin entre Jean Pierre Bekolo et Jean-Pierre Dikongue Pipa à cette édition.