Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 01 26Article 569242

Culture of Tuesday, 26 January 2021

Source: www.camerounweb.com

Meilleur tube de l'année 2020: 'Allô Fokou' de Richard Bona l'emporte

Allô Fokou de Richard Bona, est choisi meilleur tube de l'année 2020. Cette chanson à connotation politique, a plus de résonnances pour des camerounais que Happy - Tchapeu Tchapeu, Aveiro Djess: Le Nyama ou encore Ko-C Feat Coco Argentée - Caleçon et N’y pense plus - Tayc.

C'est d'ailleurs dans un contexte politique tendu que Richard Bona a fredonné cette mélodie en plein direct facebook.Le bassiste et chanteur camerounais a envoyé au régime Biya cette missile après le sanglant massacre de Ngarbuh en zone anglophone. Il s’est indigné tout comme des millions de camerounais de cet odieux crime qui a ôté la vie à 23 personnes dont 15 enfants et deux femmes enceintes selon un bilan de l''ONU. Les répliques de ‘Allô Fokou’ ont foisonné sur la toile après sa sortie en début juin.

« Allô Fokou… prépares nous des cordes », de l’artiste veut simplement dire si vous avez son mal allez seulement vous pendre, après qu’il ait dit toutes ses vérités au régime Biya.

Et c’est durant un live facebook que Richard Bona a lancé la chanson. Tout le monde croyait que c’était la blague mais non. Le célèbre bassiste en a sorti la chanson qui a été dans le top des sons les plus téléchargés. Elle a été aussi la première chanson la plus téléchargée dans le top US et 3ème dans le top en France.

Qui est réellement Richard Bona, l'homme qui nargue comme ça le chante et où ça le chante le régime Biya

«Richard Bona fait courir son sourire, sa tranquillité et son élégance musicale partout dans le monde.» - L'EXPRESS

«Imaginez un artiste avec la virtuosité de Jaco Pastorious, la fluidité vocale de George Benson, le sens du chant et de l'harmonie de Joao Gilberto , le tout mêlé à la culture africaine. Mesdames et messieurs, nous vous apportons Richard Bona! - ?Los Angeles Times

Les fans l'appellent «The African Sting», les critiques l'appellent un pro, mais c'est son style unique et électrisant de connexion avec son public qui le nomme ce qu'il est vraiment: un vrai musicien. La voix apparemment sans effort de Richard Bona, ses compétences féroces à la basse, son expertise unique en matière d'écriture / d'arrangement et sa capacité à apprendre à peu près n'importe quel instrument simplement en le regardant, le positionnent comme un artiste africain rare à avoir établi une réputation inégalable sur une plateforme internationale.

Originaire du Cameroun, Bona reste fidèle à ses racines, avec des rythmes africains reflétés dans chacun de ses sept albums; les trois premiers, «Scenes from My Life», «Reverence» et «Munia» montrent son approche unique de la narration à travers les sons. S'inspirant de ses origines, les thèmes des albums de Bona abordent des problématiques internationales qui reflètent son désir d'utiliser la musique pour prendre position sur les problématiques qui touchent les opprimés. En tant qu'artiste avec un but, il s'est étendu à de nouveaux territoires musicaux et s'est associé à la star congolaise, Lokua Kanza et au chanteur / compositeur antillais Gerald Toto pour créer le collectif de 2004, «Toto, Bona, Lokua» sur lequel Bona a écrit quatre morceaux.

Le trio a ensuite pris la route et a tourné à travers la France; cependant, Bona est resté en Europe pour tourner avec le guitariste Mike Stern et la star invitée de l'album du guitariste japonais Kazumi Watanabe «Mo Bop 2». Peu de temps après, les deux hommes se sont lancés dans une tournée au Japon, offrant à Bona l'opportunité d'incorporer la culture et les sons d'un nouveau territoire dans son travail. En outre, il a tourné avec Pat Metheny et est apparu en tant qu'invité sur deux des albums de Bobby McFerrin, ainsi que de nombreuses collaborations notables.

Il a ensuite été reconnu aux Victoires du Jazz Awards où il a remporté le trophée du «Meilleur artiste international de 2004»; un prix aussi prestigieux a confirmé sa capacité à séduire une multitude de publics allant du jazz, de la pop, de la bossa nova, du traditionnel, de l'afro-beat et du funk. En 2005, l'invité de Bona est apparu sur l'album de Mario Canonge «Rhyzome» et a contribué à la bande originale du film de Pascal Plisson «Massai, les guerriers de la pluie». Egalement connu pour son rôle dans le groupe Steps Ahead, Bona s'est produit sur de nombreuses scènes telles que le Festival international de guitare d'Adelaide et avec de nombreuses personnalités telles que John Legend pour son album, «Tiki», qui a également été nominé pour un Grammy en 2007 pour «Meilleur album de musique du monde contemporaine».

???Malgré le fait qu'il a passé l'intégralité de 2008 et 2009 sur une tournée non-stop, Bona a sorti "The Ten Shades of Blues", qui illustre son expérience avec différentes nuances de blues avec lesquelles il a interagi au cours de ses tournées tout au long de des sites tels que le Sahel, le Brésil, l'Inde, les États-Unis et le Cameroun. Peu de temps après, Bona a été honoré par le Festival International de Jazz de Montréal avec le Prix Antonio Carlos Jobim; en tant que l'un des sept récipiendaires, il se distingue comme un artiste dans le domaine de la musique du monde dont l'influence sur l'évolution du jazz est largement reconnue.

Il a également reçu le prestigieux SACEM Jazz Award (Grand Prix Jazz SACEM) en 2012 pour le Grand Prix Jazz. De plus, son album certifié Gold 2013, Bonafied, démontre une fusion de cultures dans laquelle il se développe continuellement en un nouvel album qui sera tourné à l'international. Avec de nombreux prix, performances et années d'expertise, Bona est devenu l'un des musiciens les plus accomplis et les plus recherchés de cette génération. Alors qu'il continue de redéfinir son son, Richard a sorti son projet afro-cubain Mandekan Cubano en juin 2016 avec son nouvel album «Heritage».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter