Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 10 26Article 551668

Culture of Monday, 26 October 2020

Source: agencecamerounpresse.com/

Massacre de Kumba: attristé, l'ivoirien Debordo Leekunfa s'offusque

L’artiste musicien ivoirien vient de publier sur con compte facebook un message de condoléances à tout le peuple camerounais accompagné des images illustrant le deuil que le peuple camerounais fait pour les enfants de Kumba

Son message est concis, expressif et suffisamment empathique pour donner de se rendre compte que des citoyens, mais davantage, des grands noms de la culture de côte d’Ivoire à l’instar du « Miiimi » sont touchés par ce drame ubuesque perpétré sur le sol camerounais. Par sa voix, c’est en quelque sorte toute la Côte d’Ivoire musicale, voire culturelle qui se fait entendre.

« UNE GRANDE PENSÉE À TOUT MES FRÈRES CAMEROUNAIS !!! PAYS FRÈRE !!! QUE DIEU DANS SA BONTÉ NOUS AIDENT !!!PEACE AND LOVE CAMEROUN. » C’est ainsi qu’il a articulé ses condoléances aux peuple camerounais.

Comme lui, ils sont nombreux les artistes musiciens qui se sont indignés de ce qui s’est passé à Kumba ce samedi 24 octobre 2020. Et sous cette publication, de nombreux camerounais, mais aussi des citoyens de l’Afrique et du monde ont saisi l’occasion pour d’aucuns lui dire « merci » à l’instar de Martin Camus Mimb, Ange Sabiong…, et pour d’autres exprimer à nouveau leur émoi, leur tristesse face à cette situation horrible.

Soulignons que Debordo Leekunfa en plus d’être un ami du Cameroun, il fait partie de ces artistes qui n’ont pas leur langue dans la poche. Il l’a au contraire bien pendue lorsqu’il est question de défendre les intérêts des populations et surtout des faibles. Une voix qui de plus en plus devient celle des sans voix. La communauté artistique a encore en mémoire sa prise de position du 19 octobre 2020 au sujet e la crise dans son pays. Dans un message poignant qu’il adressait aux jeunes de la Côte d’Ivoire.

« Mon pays va de mal en pire encore et encore, nous jeunes sommes sacrifiés !!! Jusqu’à quand allons-nous sombrer. Jusqu’à quand allons-nous demeurer comme du bétail électoral, de bouclier humain, de cobayes ! Jeunes, les précédentes années, nos politiques ont trouvé des compromis entre eux et se sont entendus pour accéder à leur fin (le pouvoir et le règne).

Tout ça dans l’intérêt de qui ? Nos politiques, leurs familles et proches sont blindés d’argent et d’or du pays ! Et nous jeunes demeurons dans une souffrance, constante, endurcie, continuelle et infinie. Tout ça parce que 80% de cette jeunesse n’a pas de boulot n’a rien. Elle est désorientée et tellement vulnérable, qu’elle est prête à se prosterner même pour 2000fr ou moins et prêt à tuer!

Quand tout va bien ils nous oublient ! Quand tout va mal c’est nous jeunes qui mourront. »

Un message qui s’adresse également à ces jeunes dans les régions du NOSO, qui se laissent manipuler et s’engagent dans une guerre qui ne leur rapportera rien du tout. Au contraire, une guerre qui sert les intérêts d’autres personnes tapis à l’étranger et qui ont beaucoup d’argents.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter