Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 11 08Article 554593

Culture of Sunday, 8 November 2020

Source: unesco.org

Le Cameroun veut inscrire NGUON au patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Le Cameroun procède au lancement officiel de la communication sur sa candidature pour l'inscription du « NGUON » sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cette cérémonie organisée par le Ministère des Arts et de la Culture en partenariat avec le Bureau Régional de l’UNESCO pour l’Afrique Centrale se tient au moment où, dans la sous-région, une autre candidature est mise en exergue, celle de la Rumba Congolaise présentée conjointement par la République du Congo et la République Démocratique du Congo.

Cette démarche initiée par les trois pays de la sous-région Afrique centrale, participe d’un processus de reconnaissance internationale des éléments du patrimoine national ou transnational. En effet, sur les 549 éléments inscrits sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, seuls « La musique polyphonique des pygmées Aka de Centrafrique » et « les Tambours du Burundi » constituent les deux uniques éléments du portefeuille de la sous-région Afrique centrale.

Au-delà du l’appui permanent à l’organisation du festival biennal du « NGUON », l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture, L’UNESCO, s’emploie à coopérer avec le Cameroun et les pays de la sous-région pour pallier leur sous représentativité assez marquée et assurer par ailleurs la sauvegarde de leur patrimoine culturel immatériel.

Transmis de génération en génération, le «?patrimoine culturel immatériel?» désigne selon la Convention 2003 de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire que les communautés reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Il est recréé en permanence en fonction du milieu, de l’interaction avec la nature et de l’histoire, et procure un sentiment d’identité et de continuité aux communautés qui en sont détentrices.

L’inscription du « NGUON » et de la « Rumba Congolaise » qui sont des éléments nationaux et/ou transnationaux du patrimoine culturel immatériel, matérialise simultanément la dimension du label et d’une reconnaissance internationale qui constituent les supports d’une plateforme de visibilité de la riche diversité culturelle de toute la sous-région de l’Afrique centrale et contribue par la même occasion à la promotion de la Culture et au développement du tourisme des pays membres.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter