Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 01 27Article 569512

Culture of Wednesday, 27 January 2021

Source: www.camerounweb.com

'Je préfère sortir avec un homme qui a déjà atteint mon niveau de maturité'

C'est ce que pense la "première fille" du Cameroun.

Connue pour ses écarts de comportement tant sur les réseaux sociaux que sur dans ses relations avec sa génitrice (Chantal Biya), Brenda Biya soutient son affirmation par le fait que selon certaines "études", les "femmes deviennent matures plus vite que les hommes".

Elle estime qu'il revient aux parents de veiller à la maturité de progéniture.

Cette sortie suscite déjà beaucoup de réactions de la part des internautes. en réponse, un de ses abonnés a essayé de la recadrer.
"Ça dépend de ce que vous les femmes vous mettez dans maturité. Avoir, des formes, avoir des envies démesurées, vouloir aller plus vite que la musique de la vie, au dépend de ces réels capacités et moyens ? Réfléchir part ses charmes que sur son cerveau ? La vie facile, etc. Quand tu entends une jeune fille en général te parler de maturité, il suffit de peser ses actes, ses idées, au scribble de la raison pour comprendre qu'elles confondent fantasme et maturité. Et. C'est d'ailleurs une des raisons qui expliquent le taux de mortalité élevé chez nos jeunes filles aujourd'hui, parce qu'elles pensent imposer le monde de leurs têtes, au détriment de la réalité.
Seules les femmes réalistes, vivent longtemps et heureuses, leurs succès dans tous les domaines au foyer dans la société, ne sont l'œuvre que de leurs maturités." a déclaré un de ses abonnés en commentaire

Il faut rappeler que dans une récente sortie, Anastasie Brenda Biya Eyenga, du haut de ses 24 ans, s'est interrogée sur son statut de fille de président de la République. "Parfois je wanda que je suis la fille d’un président" avait-elle déclaré.

Ci-dessous l'intégralité de la sortie de Brenda Biya

C’est prouvé les femmes deviennent matures plus vite que les hommes. Je préfère sortir avec un homme qui a déjà atteint mon niveau de maturité.. Je suis pas le genre à espérer un jour de te faire grandir. C’est le job de ta maman ça.


Brenda Biya fait trembler les murs d'Etoudi

Dans une nouvelle vidéo virale sur la toile, Brenda Biya se lamente encore une fois sur son sort. Dans cettre petite séquence de moins d'une minute, elle montre sa suite désordonnée, des bouteilles de chicha par ici, ses affaires en vrac dans la chambre, la télé cassée, les déchets dispersés un peu partout.

D'après des experts de la vie sociopolitique, la fille du président Paul Biya publie ses vidéos qui ternissent l'image de sa famille pour faire pression sur les proches du président qui gèrent actuellement le pays.

Dans ladite vidéo, elle déclare que tout ce qu'elle leur a demandé, elle ne l'a pas obtenu. Il faut rappeler que dans une précédente vidéo, elle demande de l’aide et implore ceux qui ont bloqué son dossier médical de le lui rendre pour soigner ses yeux.

Face à la résistance de ces interlocuteurs, elle avoue qu'ils veulent qu'elle vend le piment (se prostituer) mais elle ne bouge pas, dit-elle dans la vidéo.

Souffrant de la maladie de basedow qui affecte dangereusement ses yeux (ceux-ci ne cessent de grossir de manière anormale), Brenda Biya a été empêchée de suivre son traitement.

Les internautes partagés entre la compassion et la surprise se demandent bien qui peut bloquer à Etoudi le dossier médical de la fille du président de la République. Cette situation confirme pour certains la séquestration de Paul Biya par un clan au palais de l'unité.