Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 04 14Article 589453

Culture of Wednesday, 14 April 2021

Source: abkradio.com

Je n'arrive pas à vivre sans faire l'amour tous les jours au moins 4 fois par jour

Je m'appelle Laurylle je suis âgée de 26 ans et je suis maman d'un petit garçon que j'ai eu sur les bancs. Mais aujourd'hui, je suis financièrement autonome parce que j'ai un bon petit boulot donc je ne me plains pas.

Si j'ai pris la décision de vous écrire c'est parce que je commence sérieusement à m'inquiéter sur ma vie sexuelle. J'ai eu mon premier rapport sexuel en classe de première et la même année je suis tombée enceinte et depuis lors je vous assure c'est comme si je suis possédée. Depuis toujours, c'est quelque chose ABK que j'ai toujours aimé, j'aime passer à l'acte. Et au fur et à mesure que je prends de l'âge, mon appétit sexuel augmente.

Il m'est presque impossible de passer un jour sans faire l'amour et pas qu'une fois ma fréquence moyenne est d'au moins 4 rapports par jour et ce de lundi à lundi.

Vous pouvez comprendre que dans ce contexte, il m'est non seulement difficile de n'avoir qu'un homme mais aussi de les garder. Les seuls fois où je ne fais pas l'amour c'est quand mes gars décident de me banquer et c'est arrivé plusieurs fois où j'ai fait toute une semaine sans passer à l'acte, je ne saurais vous décrire comment je me suis sentie pendant toute cette semaine, j'ai été hospitalisée et quand mes gars arrivent pour rendre visite et promettent un moment intime, remise ou pas je quitte l'hôpital le même jour pour assouvir ce besoin.

Il m'arrive de boire avec des amis, dès que les commentaires prennent des connotations sexuelles je commence à demander des positions de mes gars et dès qu'un est disponible je pars. Et si j'arrive à caler un rendez-vous avec un et qu'il me dise qu'il ne peut pas passer à l'acte, je pique une colère noire et je vais chez un autre parce que là il faut absolument le faire; en fait c'est où ça ou rien.
Parfois quand ma réserve d'homme commence à diminuer je commence à attaquer moi-même parce que je dois toujours en avoir et à mon goût.

Je sais que ce que je vis n'est pas normal parce que je sais au fond de moi qu'aucun homme ne peut supporter ma fréquence sexuelle et je ne m'en cache pas, tout m'excite je suis vraiment dépassée surtout que depuis quelques semaines je remarque un phénomène bizarre. Chaque fois que je finis l'enchaînement de mes 400 coups de midi comme je m'amuse souvent à appeler, toute ma partie inférieure se paralyse et sur le coup je ne peux plus marcher. Il me faut quelques heures pour que je retrouve la mobilité de mes jambes.

J'en ai parlé à un de mes gars qui m'a conseillé de rencontrer un neurochirurgien, mais j'avoue que j'ai peur de consulter, j'ai peur qu'on me prive de ce que j'aime le plus au monde.

Je suis tellement mal, mes amis me disent souvent en riant qu'on m'a fait ça au village et il m'arrive souvent de croire qu'on m'a jeté un sort, mais après ça me passe parce que je me dis que les nymphomanes existent et j'en suis peut-être une et donc ce n’est pas sorcier de l'être.

Mais au fond de moi mon désir et mon plaisir deviennent peu à peu une source d'inquiétude et je souhaite vraiment que vous m'aidiez à me sortir de cette situation en espérant qu'il ne se fasse pas encore tard.

Quels conseils pourriez-vous donner à Laurylle 26 ans?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter