Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 03 31Article 502396

Culture of Tuesday, 31 March 2020

Source: magazinekivuzik.com

Immeubles, entreprises, voici l'immense fortune laissée par Manu Dibango

Décédé ce 24 mars 2020 en France des suites du COVID-19 , Manu Dibango a laissé une fortune que nous vous proposons de découvrir dans cette vidéo :



Né en 1933 au Cameroun, Manu Dibango est envoyé en France par ses parents à l’adolescence pour y poursuivre ses études, et il s’initie alors à la mandoline et au piano. Le célèbre artiste camerounais Francis Bebey, qu’il rencontre lors d’un camp de vacances, lui apprend aussi les bases du jazz et le saxophone. Ils forment un groupe ensemble et donnent quelques représentations.

Après son échec au bac en 1956, et alors que son père le laisse tomber, Manu Dibango part en Belgique se produire dans des cabarets, notamment fréquentés par la communauté congolaise, si bien que son jazz évolue vers des sons africains. Il rencontre à cette époque le mannequin Coco qu’il épouse en 1957, et Le Grand Kalle qui l’engage dans l’orchestre African Jazz, ce qui le conduit à enregistrer plusieurs disques à succès en Afrique et à partir en tournée au Zaïre en 1961. En 1962, Manu Dibango prend alors la gérance d’un club à Léopoldville et sort « Twist à Léo », avant d’ouvrir son propre établissement au Cameroun en 1963, mais cette entreprise se solde par un échec.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter