Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 04 27Article 593362

Culture of Tuesday, 27 April 2021

Source: cameroon-info.net

Guillaume Oyono Mbia sera inhumé le 1er mai 2021

Né en 1939, l’auteur du livre «Trois prétendants… un mari» est décédé le 10 avril 2021 des suites de maladie dans un centre hospitalier de Yaoundé.

Le dramaturge camerounais Guillaume Oyono Mbia sera inhumé dans son village natal à Mvoutessi II dans la région du Sud le 1er mai 2021. Le programme des obsèques du chroniqueur camerounais indique que son corps sera levé à la morgue du CFTA à Ekounou à Yaoundé le 30 avril prochain à 10 heures. Puis, prendra la route pour le village à 11 heures.

«La richesse et la longueur de la vie de M.Oyono Mbia témoignent du dynamisme, de l’humilité et de la singularité dont il a fait preuve pendant toute son existence. Il fut le tout premier jeune auteur à commettre un ouvrage d’une envergure internationale, étant encore élève en classe de première. Cette œuvre qui a d’ailleurs été traduite en de nombreuses langues dans le monde a fait la fierté du Cameroun en général et des Editions CLE en particulier.


Il s’agit de Trois prétendants, un mari publié en 1964 avec plus de 20 rééditions… Il a publié aux éditions CLE plusieurs autres ouvrages à savoir, Chroniques de Mvoutessi I (1971) plusieurs fois réédités; Chroniques de Mvoutessi 2 (1986); Train spécial de son excellence, Notre fille ne se mariera pas (2002), Le bourbier (2002). Il a par ces nombreuses œuvres marqué à sa manière le paysage littéraire du Cameroun et de l’Afrique», témoigne le Révérend Dr Nicodème I. Alagbada, le directeur des éditions CLE, dans son message de condoléances à la famille du défunt.

Le cinéaste et écrivain Bassek ba Kobhio garde de lui «le souvenir d’un homme à l’humour permanent, décapant, qui donnait l’impression de le faire naturellement, sans forcer, presque sans le vouloir et sans rien vouloir, mais son moindre propos, son moindre commentaire vous suscitait un sourire, quand il ne vous arrachait pas le rire».

Né le 2 mars 1939 à Mvoutessi II dans l’arrondissement de Zoétélé, le Commandeur de l’Ordre national de la valeur est mort à Yaoundé le 10 avril 2021 dans un centre hospitalier de la ville de Yaoundé.