Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 08 05Article 532327

Culture of Wednesday, 5 August 2020

Source: mediatudecmr.com

Featuring avec Beyonce : comment la presse camerounaise a trahi Salatiel

L’affaire fait grand bruit depuis quelques jours, divisant la toile en deux : les artistes d’un côté et les personnalités des médias, de l’autre. En effet, certains acteurs culturels reprochent aux journalistes de n’avoir pas assez parlé de la collaboration entre Salatiel et la chanteuse internationale Beyonce. « Water » qui est sorti en 2019 avait pourtant fait l’objet de multiples papiers de journaux à en croire certains journalistes. Tout est parti d’un tweet de l’artiste et producteur Pit Baccardi, qui tourne en dérision le fait que Salatiel n’ait été invité par aucun « média important » suite à sa collaboration avec Beyoncé. Il fustige par la même occasion « la désolidarisation des médias ». Placés comme à la barre, certains journalistes ont vite fait de réagir aux propos sarcastiques du chanteur écrits sur Twitter. C’est le cas de Aimée Catherine Moukouri. La journaliste de Canal 2 International s’est indignée en déplorant l’inaccessibilité de l’artiste en question : » Quand la chanson est sortie mes collègues ont fait le pied de grue chez Salatiel pour l’interviewer on a rien eu.

Je me suis contentée de faire la note d’écoute du titre? « , a-t-elle déclaré sur son compte Twitter avant de poster un reportage signé d’elle au JT de Canal 2 quelques temps après la sortie de ce single. Même situation pour Tina Songue Essomba, animatrice sur Radio Balafon, qui renchérit en indexant l’auteur du tweet à polémique, en ces termes : « Pit Baccardi même refuse les interviews. N’accusez plus les médias ». Selon la jeune femme, elle aurait tenté à maintes reprises d’avoir un élément sonore de Salatiel pour ses sessions d’information. En vain. Une autre personnalité médiatique qui est montée au créneau avec énergie, c’est Solange Beyala. D’abord sur Facebook, et ensuite lors de son émission quotidienne sur STV. La présentatrice de « The Rendez-vous » a apporté son droit de réponse. Clichés à l’appui, l’animatrice a expliqué avoir reçu le patron de Alpha Better Records pour parler de cette collaboration. C’était-il y’a un an précisément. La conceptrice et présentatrice de « Love Night » précise également avoir playlisté toutes les autres chansons du projet lors de son émission dédiée à l’amour. Notons que, nombre de journalistes culturels et d’animateurs contrairement à ce qui leur est reproché ; arment avoir traité le sujet, il y’a un an, dans leurs médias respectifs.

C’est le cas de Jordan Ashley Kelly pour lauradavemedia.com ou encore Marie-Gabrielle Mfegue pour le compte de la CRTV. Dans l’édition de ce lundi 3 août du Talk-show C’Comment ? sur Canal 2 International, Joyce Fotso est revenue sur l’affaire dans la rubrique « L’actu », s’exprimant en ces termes : « Beaucoup de personnes croient que c’est récent, alors que ça date d’un an et on en avait parlé ici ». Il faut rappeler que la situation actuelle que déplorent certains artistes et autres acteurs du showbiz fait suite à la sortie du vidéogramme du titre « Water », jugée pas assez médiatisée selon ces derniers. La chanson « Water » est extraite du projet « The Lion King « , l’album dans lequel la chanteuse Beyoncé Knowles a fait appel aux artistes africains dont Salatiel ; patron de Alpha Better records.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter