Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 05 17Article 513532

Culture of Sunday, 17 May 2020

Source: camerounactuel.com

Faux seins, fausses fesses: voici tout ce que vous ignorez sur ce nouveau business

Cycliste et soutien-gorge rembourrés, des accessoires qui accroissent les formes des fesses et des seins, c’est ce que recherche Annick au marché de Mvog-bi.

Agée de 22 ans, Annick est serveuse dans un bar au quartier Essos à Yaoundé. Son traditionnel shopping du mois exige la présence de ces deux pièces. Travaillant dans un coin chaud, la jeune dame a pour obligation de se rendre alléchante. Si elle n’est pas née avec des formes « généreuses » (gros popotin et grosse poitrine), elle peut s’en offrir. Objectif : faire baver le maximum de clients.

« Tous les mois, je renouvelle ma garde-robe de travail. Les vêtements que j’achète doivent être provocateurs et aguichants. Le cycliste rembourré ne manque jamais dans mes achats. Je m’en sers pour avoir des fesses rebondies et de jolies formes », s’écrie Annick. Et d’ajouter, le sourire aux lèvres « Plus je suis séduisante, plus mes clients s’intéressent à moi et me donnent des pourboires ».

Fini les «frustrations»

Comme cette jeune dame, des filles montrent de l’intérêt autour des accessoires de beauté de ce style qui boostent leurs postérieurs. L’offre répond donc à la demande.

Au secteur de sous-vêtements au marché Mokolo, les cyclistes avec éponges intégrés ont le vent en poupe. «Cyclistes botcho», c’est le code. Claudianne, étudiante, se dit frustrée par le corps de ses copines, raison pour laquelle elle arbore le «cycliste botcho» pour avoir des formes généreuses.

«Je fais 1m72 pour 57kg, sans formes apparentes. J’ai constaté que lorsque je vais en boîte de nuit avec mes copines, elles sont plus convoitées par des hommes. Elles ont de grosses fesses, et des poitrines bien dodues. Pour être comme elles, je me cache derrière ces artifices. J’ai remarqué que les hommes aiment mes nouvelles formes, et je ne m’en sépare que pour prendre ma douche ou dormir», explique-t-elle.

Winnie quant à elle, raconte que son copain aime son postérieur arrondi. «Pour séduire mon gars, je m’achète différentes variétés de cyclistes. Que ce soient les rembourrés, les gainants ou même les crèmes épaississantes, tous les moyens sont bons pour plaire à mon homme», dit-elle.

Faux seins et crème pour fessier

Dans le même secteur des sous-vêtements au marché Mokolo, ils sont quelques commerçants qui, depuis le succès des fausses fesses, se sont lancés dans la commercialisation des crèmes pour rebondir le fessier et les seins. « Au début, je vendais uniquement les fausses fesses.

Mais, il y a deux ans, des clientes ont commencé à me demander les faux seins et les crèmes épaississantes. Je me suis alors lancée dans le business et, je peux vous dire qu’il est vraiment rentable. En plus, la crème des fesses peut également s’utiliser sur les seins », confie Rose, commerçante.

Constituées principalement d’eau, de glycérine, de ginseng, d’huile minérale et autres composantes chimiques, ces crèmes permettent de repulper et resserrer les couches topiques, tout en réduisant la cellulite et les cernes. Un remède miracle pour certaines femmes ! Pour ce qui est des faux seins, ils sont pour la plupart en silicone, sous forme d’un bustier, avec des seins fermes et rebondis.

« J’ai subi un traumatisme dans mon enfance à cause du massage des seins. Du coup, à mon adolescence, j’ai toujours été complexée à cause de ma petite poitrine. Lorsque j’ai découvert l’existence des faux seins, je n’ai pas hésité à m’en procurer pour cacher ma déformation mammaire. C’est vrai que ça ne m’aide pas lorsque je suis entre quatre murs avec mon chéri, mais au moins les personnes que je croise dans la rue ne me regardent pas d’un air bizarre à cause de ma poitrine », raconte Pélagie, douanière.

La chirurgie contournée

«Plutôt que de s’aventurer dans les affaires de chirurgie incertaines et risquées ou encore se pomper le corps de produits chimiques, vaudrait mieux se contenter des artifices qui ont de l’effet une fois qu’on les arborent», pense Laurine. Les commerçants offrent une variété d’artifices, pour toutes les couches.

Tout est disponible du cycliste rembourré au cycliste gainant en passant par les types de fausses fesses. crèmes pour fessiers et les seins push-up. « Il y’a plusieurs variétés de faux seins et fausses fesses. Les prix varient également en fonction de la matière, la qualité et la forme de chaque produit.

Le prix des crèmes fessiers varie de 2500Fcfa à 5000Fcfa, tout dépend de la composition de la crème. Pour ce qui est des cyclistes rembourrés, on en a de 10OOFcfa à 4000fcfa pour ceux qui ont des éponges moles, et lO.OOOfcfa pour ceux qui ont de bonnes éponges, avec gaine et serre ventre intégrés Les faux seins quant à eux coûtent 3500fcfa pour les petits seins et 6000fcfa pour les gros», explique Rose

Les clientes quant à elles, trouvent ces prix accessibles, surtout pour la qualité des produits. «Tous les mois, je dépense en moyenne SOOOfcfa pour ces produits. Je privilégie le cycliste gainant car il rebondit mes fesses, tout en aplatissant mon ventre, ce qui donne une meilleure cambrure.

Vu les pris exorbitants de la chirurgie esthétique, je préfère largement me cacher derrière ces artifices surtout qu’ils n’endommagent pas ma peau. Il est vrai que sur le long terme toutes ces dépenses deviennent lourdes mais honnêtement ça vaut le coup», affirme Annick. Le tout est d’attirer. Ainsi, elles peuvent faire mourir d’amoifr la gente masculine à travers leu «beaux corps”.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter