Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 03 13Article 579583

Culture of Saturday, 13 March 2021

Source: www.camerounweb.com

FOTSO Kareyce: comment un de ses oncles a failli la violer

J'avais 15 ans, je suis allée en vacance chez mon oncle. Je partageais la même chambre que mon neveu un soir , le petit frère de cet oncle est rentré tard le soir il a fait irruption dans la chambre . J'ai seulement sentie des mains sur ma petite poitrine dans le sortant du sommeil j ai sursauté, j'étais complètement étourdie.

Il a essayé de me plaquer sur le lit. Il a sorti quelques billets de sa poche et me les a proposé. Je ne sais pas où m'est venue cette force. Je l'ai bousculé avec mes jambes . Il s'est écroulé au sol. J'ai pu fuir de la chambre. Comme si tout avait été synchronisé le bébé de ma tante( la femme de mon oncle qui venait d'accoucher) a commencé à pleurer . Je me suis dirigée directement dans sa chambre prétextant que ce sont les pleurs de l'enfant qui m'ont réveillé. Je n'ai rien dit a ma tante j'étais perdue . Je ne savais pas qu'on doit dire . Je ne comprenais même pas ce qui se passe .

Le matin, le petit frère de l oncle qui avait essayé de me violer alors que je traversais la cours pour aller acheter du pain était le premier à dire à un cousin qui habitait également la maison." Vraiment l'enfant ci est perceuse hein , hier soir je me suis trompé de chambre , je suis arrivé dans sa chambre elle a crié comme si elle avait vu un serpent. " Je suis passée silencieuse sans rien dire . Ensuite j ai dit a ma tante ( mon grand oncle n'était pas dans la ville ) que je veux rentrer chez mes parents . A mon arrivée chez nous ma mère était surprise de me voir . Parce que s'était les vacances et j'étais partie pour passer les vacances chez mon oncle et assister son épouse qui venait d accoucher . Je n ai rien dit à ma mère.
Il n y a pas longtemps que j ai raconté cette histoire a ma mère qui était furieuse en l apprenant . Elle m'en voulait de ne lui avoir pas dit. Mais je n'avais jamais parlé de ça avec ma mère, on ne parlait pas de sexualité tout était tabou , j'avais peur , je croyais que c'est ma faute.

La leçon que j'ai tiré de tout ca , il faut beaucoup parler aux enfants sans tabous, tous les sujets doivent être mis sur la table. Parfois mes enfants trouvent même que j'exagère, mais c'est mieux ainsi .

Il y a eu les amis de mes aînés des cousins , les copains des grandes sœurs, les voisins qui ont essayé le violeur ne vient jamais de loin , il est juste à côté de nous

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter