Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 01 10Article 484060

Culture of Friday, 10 January 2020

Source: camer

'Enfants prodiges mondial': la camerounaise Stacey Fru célébrée en Inde

Agée de 16 ans, la jeune camerounaise a reçu en 2016 un prix dans la catégorie Best Early Childhood Development.

Stacey Fru s’est vue décernée le 3 janvier 2020 à New Delhi en Inde la médaille d’or de la première édition du Forum « Enfants prodiges mondial » dans la catégorie de l’écriture. Enfant prodiges mondial est une organisation qui célèbre le talent des enfants du monde entier âgés entre 6 et 15ans. Agée de 12 ans, Stacey Fru est la plus jeune écrivaine primée en Afrique. En 2016, à l’âge de 09 ans, elle recevait le prix de la National Development Agency (Nda) dans la catégorie Best Early Childhood Development (Ecd). La Nda est l’agence nationale de développement qui relève de l’Assemblée nationale de la république sud-africaine. Née à Johannesburg et résidant en Afrique du Sud, Stacey Fru est originaire de la région du Nord-Ouest au Cameroun. Elle est à la tête d’une fondation qui porte son nom.

En plus, elle est auteure de trois ouvrages parmi lesquels, son tout premier « Smelly Cats », un livre qui met en scène deux cousins en quête de popularité dans leur école. Une invitation à la tolérance et « à la loyauté envers la famille ». Son second, « Bob and the Snake », raconte l’histoire du serpent de compagnie du jeune Bob, qui devient rapidement une source de problèmes financiers pour sa famille. Stacey Fru explique qu’à travers ces ouvrages, le message véhiculé aux enfants est de toujours respecter ses parents. Vous devez être raisonnable et ne pas faire de caprices.

« Ce sont des livres inspirés d’expériences de ma vie, mais avec des personnages que j’ai personnifiés avec des animaux pour avoir une résonance chez les enfants », explique-t-elle. En Afrique du Sud, où le système éducatif est en faillite, son combat à travers ces actions menées, est de redonner le goût de l’éducation aux enfants défavorisés en Afrique du Sud. Le portail des camerounais de Belgique (@camer.be). Ainsi, Stacey Fru fait la tournée des écoles primaires, des lycées et même des universités pour raconter son histoire. « Je me suis rendu compte de mon rôle lors d’une intervention devant 877 bacheliers, c’était lors de la publication de mon premier livre, se rappelle Stacey. J’avais huit ans et ils étaient tous bien plus vieux que moi. Mais j’ai réalisé que la plupart d’entre eux pensaient qu’il était impossible d’écrire comme je l’ai fait », confie-telle.

A travers sa campagne ‘’An African Book a child’’, elle distribue des livres à des enfants du continent. « Nous voulons que des écrivains africains, mais aussi des personnes privées, nous fassent don de livres sur l’Afrique que nous pouvons distribuer aux enfants », a-t-elle ajouté. Comme projets, de nouveaux livres sont attendus avec des thématiques plus sérieuses comme celle de la question des kidnappings en Afrique du Sud et l’importance de l’identité africaine. Voyager en Afrique et organiser des ateliers d’écriture pour des enfants défavorisés. « Dans mon prochain livre, « Tim’s Answer », je veux dire aux Africains que tout ce qui vient de l’Occident n’est pas forcément bien. Et qu’on ne doit pas toujours se comparer aux personnes à qui on veut ressembler », affirme l’écrivaine.

« Ne laissez personne vous dire que le ciel est la limite. Car il y a des traces de pas sur la Lune. Donc, allez chercher les étoiles », conseille la jeune écrivaine à tous ceux qui voudraient se lancer dans l’écriture. Stacey Fru sera l’invité d’honneur du salon du livre prévu du 7 au 21 mai 2020 au Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter