Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 01 26Article 569428

Culture of Tuesday, 26 January 2021

Source: www.camerounweb.com

Demande de pardon à Modestine Yonzou: 'Amer Kmer lit l'heure chez son féticheur'

La naissance de sa petite fille l'a rendu heureux et fier visiblement. Amer Kmer depuis cette bonne nouvelle, retourne à ses vieux sentiments qu'il éprouvait pour Modestine Yonzou avant la grande débâcle sur les réseaux sociaux et leur sépration.

Mais il se heurte au blocus du coeur de Modestine qui ne veut plus entendre parler de lui. A en croire Zona Coker qui est particulièrement assis sur ce dossier, Amer Kmer serait en train de lire l'heure "chez son feticheur avec le dernier post de Modestine" qui l'a proprement moralisé en lui interdisant de ola taguer dans ses lives tout en lui interdisant de poster ses photos sur sa page Facebook.

Amer Kmer visiblement veut revenir dans la vide de la jeune dame pour former une famille mais la femme qui se dit blessée, huliliée, traînée dans la boue par lui et son clan, ne veut plus prêter au jeu de son ex bourreau.


JE SUIS VRAIMENT EN COLÈRE de Modestine Carole Yonzou
Je te demande très respectueusement d’arrêter ???? de publier mes photos sur ta page et d’évoquer mon nom dans tes lives. Je crois que le degré d’humiliation que j’ai déjà subit sur cette toile à cause de toi suffit.
Il y’a un peu plus de six mois, tu as organisé mom assassinat sur cette même toîle. Tu as fais de moi la risée de tout un pays, en donnant l’occasion et l’opportunité aux personnes qui en tant normal ne se serait jamais ???? permis de prononcer mon nom n’importe comment de multiplier des lives shows pour m’insulter, me dénigrer, traîner mon honneur et ma dignité dans la merde et la salissure.
De mémoire, aucune femme sur la terre des hommes n’avait été autant humiliée sans aucune raison le justifiant. J’ai passé des nuits d’insomnies me demandant ce qui m’arrivait, comment j’en étais arrivé là. Nul n’était mon mental assez solide, le soutien indéfectible de mes fans et amis ???????, (ici ???? sur Facebook qui jour et nuit se battaient pour me défendre) de ma famille, j’aurais pu craquer ou voir pire me suicider tellement l’humiliation était à son comble. Je viens d’une famille noble et chez nous, nous avons le sens de la dignité humaine et du respect ?.
Alors que tu racontais un mensonge après l’autre à mon sujet, disant une ????? chose et son contraire au gré du vent, comme pour ajouter un peu plus de carburant sur la flamme ???? qui me consumait, j’ai gardé le silence, j’ai intériorisé ma peine et ma souffrance sans chercher à me défendre ou me justifier, non pas que j’en étais incapable, mais parce que je ne voyais pas l’utilité. De toutes les façons, ceux qui m’aiment et me respectent par eux-mêmes arrivaient à déceler le mensonge de la vérité, alors que mes ennemis, peut importe ce que je pouvais dire pour ma défense allaient juste choisir la version qui les conforte dans leurs haines dont seul Dieu le père connaît les raisons.
Aujourd’hui, que j’ai pu enfin me reconstruire, tu recommences à traîner mon noble nom et image dans la boue et la merde ? Très cher, je te dis non, je ne l’accepte pas et ne le tolère pas !!!
Je suis une ????? dame, une maman... Ma première fille est déjà en quatrième année universitaire et ne mérite pas de voir en permanence l’image de sa mère traînée dans la merde. Mes enfants méritent du respect ?. Ma mère souffre au plus profond de sa chair quand elle voit des gens humilier sa première fille que je suis...Et mon cher compagnon très mal à l’aise devant tout ce cirque ???? !!
M’être affiché l’hiver dernier avec toi durant mon séjour en France ???????? était une erreur fatale, mais je crois avoir déjà payé le prix fort. Ma dignité et mon honneur en ont suffisamment souffert. De grâce, je ne veux plus que mon image continue d’être exploité pour des fins de buzz et sensation sur Facebook. Non ça suffit ?. C’est pour mon combat politique que je suis sur Facebook et rien d’autre !!!
That is definitely not the legacy I want to leave behind me when I am gone from this earth. That is not how I would love the generations to come to remembered me.
En dépit de tout, tu m’auras enseigné une chose très importante ?????, combien le monde peut être méchant et cruel, et que je devrais désormais apprendre à ne plus embarrasser les autres avec mon cœur d’enfant, mais sous le prisme de la raison. Sur ce, je te souhaites d’être heureux et de surtout m’oublier, de grâce ????.
Merci de partager pour que cela soit entendu !!!
Dr Modestine Carole Tchatchouang Yonzou
Fille de la république




L'intégralité des propos de Zona Coker

Ce n'est pas toute femme qu'on envoute n'importe comment et pour longtemps. Amer Kmer est aujourd'hui entrain de lire l'heure chez son feticheur avec le dernier post de modestine. Lui qui croyait que toute femme était comme ALIMA découvre aujourd'hui que le LAAKAM a un système de maraboutage aneantiseur. Une fille BAMILEKE n'est pas une fille EKANG gâtée par les sorciers de son propre village, qui à la moindre potion magique oublie tout pour te suivre et se laisse utiliser et abuser à volonté.

Les BAMILEKE fabriquent leurs enfants pour réussir, dominer et apporter les richesses au village. La sauce jaune que tu lui as préparée à PARIS était petite, te voilà maintenant entrain d'écraser les condiments du NKUI malgré ton 46 cm au bois bandé.

Pendant que ALIMA attend ton MINTOUMBA en SUISSE, toi tu ne rêves que du CANADA. Vouloir faire le BUZZ avec le nom de Modestine une fois de plus dans ton escroquerie est une grave erreur. Les conseils que ton feticheur te donne pour la récupérer sont anéantis par les crânes de ses ancêtres à BANGANTÉ. Tu es aujourd'hui prisonnier de ton propre BUZZ. Magnang, où est donc passé la fierté BASSA qui te poussait à humilier la sœur de NGANANG sur les réseaux sociaux ?

À cette allure, la seule femme qui sera à tes côtés dans deux mois, lors de ton intronisation comme MBOMBOG-MAÇON du NYONG-ET-KELLE est la reine des calebasses qui t'a soutenue et accompagnée dans ces conneries. Si tu avais au moins une idée de la douleur que ressent la mère d'ALIMA en voyant sa fille humiliée en public de la sorte, tu aurais de la retenue dans ta folie. Apprenez à respecter les femmes! ABIM TÉ !