Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 06 15Article 520693

Culture of Monday, 15 June 2020

Source: lequatrièmepouvoir.com

Décès de Mama Nguéa: Longue Longue ou l'art d'être brouillon


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Voici qu'en l'espace de 48heures, sur cette même tribune, j'ai salué à grands traits, le génie et le parcours majestueux de deux artistes-musiciens, parmi ceux que le Cameroun pouvait encore compter de brillants.

Comme qui dirait, par leurs oeuvres déja rentrées au panthéon de notre culture, inscrites au savoir-faire camerounais, et à jamais, gravées dans nos cœurs, «Mama Nguea La Route et Claude Ndam ont combattu le bon combat».

Tous les deux n'avaient pas que le talent en commun !

Pour dire le moins, Ils ont eu des vies plutôt compliquées ; où la gloire a si souvent arpenté les cimes de la détresse et de la tristesse, au point de donner à ces destins unis par le sort, la rythmique d'un indescriptible mélodrame; qui n'était pas sans rappeler la mélancolie de leurs savoureuses mélodies.

Trois AVC, pas moins, pour Ndam. Et l'amputation des deux jambes qui lui donnaient des airs de duchesse, pour celle que l'on nommait autrefois, et si joliment, "Nguea La Route".

C'était à l'aube de sa carrière ; avant que, par la force de son travail, la nation entière ne la drape de l'affectueux «Mama» qu'elle portait si fièrement, jusqu'à la fin de ses jours: jusqu'à hier, dimanche 14 Juin 2020, à 11heures.

Alors qu'on portait, déja, le deuil, alors même que la nouvelle du décès de Mama Nguea, dont il était au chevet, au plus fort de sa détresse, Longue Longue, à peine sorti de son lit, au terme d'une nuit qui fut manifestement cauchemardesque, fit une apparition pour le moins inattendue.

Dans un Direct mordant, dont lui seul a le secret, le libérateur, investi de tous ses attributs, allait dévoiler à la face du monde, qu'au cours de son profond séjour chez morphée, bien escorté par Bacchus, une femme a "volé son argent". Un peu plus de trois cent mille francs. Pas moins.

Longue Longue rapporte qu'il ne la connaissait ni d"Adam ni d'Ève. Normal ! Ce n'était qu'une belle de nuit. Une fille de joie.

Notre Longue voulait du sexe, la "Go" a fait le Job, avec le Bonus du sale Boulot...

Dépouillé, celui qui voulait «mourir pour nous» se met dans tous ses états, démarre sa voiture et organise la «chasse à l"Homme», façon Longue, à grand renfort de publicité, sur sa très courue page facebook.

Nous y voilà ! En plein vaudou, au pays des «mami wata».

Dites-moi,

Comment un homme normalement constitué, un artiste-musicien, plus est, peut alerter la planète entière, sur ses virées aux putes?

Attention, je ne prononce pas un jugement moral sur les actes de cet homme, dont la vie privée ne me regarde pas. Loin s'en faut.

À contrario, je dégage la moralité des oeuvres et actes publics, donc connus de tous, d'un artiste qui a pignon sur rue, et pour lequel j'ai encore de l'estime.

Tout un Direct! Tout ça, pour ça !

Il y a au moins une chose que l'on retiendra de cette sortie malheureuse de l"artiste Longue Longue: une partie de ses revenus lui sert à recruter des putes. Et celles-ci ne se gênent jamais de le "ruiner". Personne n'a oublié ses déboires avec "Nika"!

Alors qu'on pinaille sur la mise en place d" un statut de l'artiste camerounais, alors même qu'on s'étonne encore et s'irrite toujours, de voir si souvent nos icônes quitter la scène dans la misère et la honte, l'image que vient d'afficher Longue Longue n'est pas de nature à amplifier la voix de ceux qui donnent de la voix en faveur des artistes de notre pays.

Alors que la solidarité nationale est parfois mise en branle pour sauver certains de ses collègues, parvenus à l'article de la mort, l'image de l'artiste désinvolte et sans substance morale [je ne juge pas] que propage Longue Longue, sans vergogne, est pour le moins dommageable.

Qu'on se le dise en toute franchise : son talent est incommensurable, comme sa communication est de plus en plus médiocre.

C'est précisément ce qui me fonde à dire, un brin péremptoire, que Longue Longue, c'est paradoxalement, l'art d'être à la fois brillant et brouillon, tout en brouillant les pistes et le sens.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter