Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 05 29Article 599284

Culture of Saturday, 29 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Covidgate : Paul Biya a accordé 'un entretien' à Steve Fah (vidéo)

• Steve Fah se moque des ministres cités dans le Covidgate

• Il donne la parole à Paul Biya dans une vidéo parodique

• Malachie Manaouda nie les faits à lui reprochés


L’humoriste camerounais Steve Fah en froid avec le régime de Yaoundé tacle sévèrement plusieurs ministres de Paul Biya dans une de ses nouvelles vidéos. Il met en scène les principaux ministres mis en cause par le rapport d’audit de la Chambre des comptes de la Cour suprême. Le ministre de la santé Malachie Manaouda qui clame son innocence dans cette affaire n’a pas changer de version même dans la vidéo parodique. A chaque question de Steve Fah, le ministre répond « Moi-même je suis surpris ». Interrogé sur le Covidgate, le président de la République Paul Biya a été catégorique. « Nous ne pouvons pas lutter contre la pauvreté en laissant les gens détourner les fonds publics », a-t-il répondu dans la vidéo parodique.

Avant cette vidéo, Steve Fah avait violemment critiqué les ministres accusés de détournement.Dans une publication sur sa page Facebook, le Facebookeur camerounais Steve Fah a encore une fois pris au régime pour un autre mensonge dans lequel il l'a entrainé.

Dans sa publication, Steve Fah a déploré le fait que le ministre de la Recherche scientifique l'ai convaincu de dire aux Camerounais que les chloroquines et autres médicaments seront produits localement au pays, alors qu'ils sont partis chercher les produits en Inde.

'Donc vous m'avez fait dire ça pour ensuite aller acheter les médicaments en Inde ? Pays de voleurs ! Le peuple va sûrement m'insulter parce que je vous ai toujours défendu malgré vos bêtises mais désormais, tous ceux qui ont détourné les fonds Covid seront clairement affichés sur ma page et jetés à la vindicte populaire ! Trop c'est trop ! Le Coronavirus n'est pas votre fonds de commerce', écrit Steve Fah.

La ministre camerounaise de la Recherche scientifique et de l’innovation, Madeleine Tchuenté, a indiqué l'année dernière que son département a eu l’aval du ministère de la Santé publique et du président Paul Biya, pour fabriquer de la chloroquine sur place, afin de faire face au nouveau coronavirus, Covid-19.

'Le Cameroun va fabriquer la chloroquine, l'hydrocloroquine et l'azitromysine 500mg. C’est le président de la république, Paul Biya, qui a ordonné la production à plein régime de 6 000 comprimés par jour', avait déclaré la ministre Madeleine Tchuenté, lors d’un point de presse.