Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 01 12Article 566510

Culture of Tuesday, 12 January 2021

Source: www.camerounweb.com

CamerounWeb Awards 2020 : quel sera le meilleur Tube de l’année ?

L'année 2020 a été certes triste en pertes de vies humaines et de nombreux malades enrégistrés de part le monde du Covid-19 mais elle a aussi apporté ses surprises musicales. Au Cameroun, sur le plan musical, elle a été riche en tubes et en compositions artistiques en tout genre. De fructueuses collaborations qui ont émerveillé les mélomanes. Voici la liste - subjective - des 5 morceaux phares qui ont marqué les camerounais. Selon vous, lequel sera consacré le tube de l’année?



Ko-C Feat Coco Argentée - Caleçon
C’est une collaboration surprise entre Ko-C et Coco Argentée. L’artiste anglophone voulait au départ faire le feat avec Lady Ponce qui a désisté au dernier moment pour un empêchement. La chance est alors tombée sur Coco Argentée. Avec leur feat, le Cameroun a juste confirmé encore une fois sa puissance sur la scène musicale en Afrique. KO-C et Coco Argentée ont lancé le tube de l’année.

Ton caleçon, c’est le titre de cette chanson qui a créé le buzz sur la toile. Aimée et partagée par plus de 2millions de personnes, cette chanson est sortie officiellement le 21 octobre 2020. Suite à son succès fou, elle a déjà été reprise et interprétée par plusieurs internautes qui traduisent une scène très comique mais aussi très instructive.

La chanson met en scène Coco Argentée qui représente une femme mariée surprise en flagrant délit avec KO-C, son amant. Prise sur le fait Coco Argentée nie ses faits et présente ses arguments au juge. Face à un mari cocufié qui se lance à la quête d’une vérité, KO-C et Coco Argentée présentent chacun des versions différentes au juge. Difficile de délibérer un verdit quand Coco affirme que les preuves présentées par l’accusation sont falsifiées (ce n’est pas mon caleçon).


Happy - Tchapeu Tchapeu
Ce concept sorti début décembre a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il a été au cœur d’un clash entre artistes notamment le groupe des kan-kan boys ainsi que Happy d’Effoulan qui revendiquent la paternité de la chanson.
Finalement, la paternité est revenue à Happy d’Effoulan. Les paroles de Tchapeu- Tchapeu sont entrainantes et drôles et c’est l’œuvre du jeune artiste mbolé qui a fait découvrir ce rythme au public. Son titre a envahi tout le pays et au-delà. Il faut noter que le Mbolè s’est définitivement imposé comme le rythme musical qui a marqué les mélomanes durant cette année. Entre, Tchapeu- Tchapeu “Mimbong Mi Mani bé“, “Le pied de Yagami”, et “Les tranches d’ananas“, les concepts liés à ce style musical qui n’est pourtant pas né d’hier ont foisonné sur la toile.


Tchapeau Tchapeu a animé les bars, les clubs et les cabarets durant les fêtes de fin d’année. Pour ceux qui veulent connaître la signification du concept, le titre Tchapeu Tchapeu renvoit au « pleures du mbolé » et raconte des scènes peu commodes de la société camerounaise.

Richard Bona - Allô Fokou
C’est le missile que le bassiste et chanteur camerounais Richard Bona a envoyé au régime Biya après le sanglant massacre de Ngarbuh en zone anglophone. Il s’est indigné tout comme des millions de camerounais de cet odieux crime qui a ôté la vie à 23 personnes dont 15 enfants et deux femmes enceintes selon un bilan de l''ONU. Les répliques de ‘Allô Fokou’ ont foisonné sur la toile après sa sortie en début juin.

« Allô Fokou… prépares nous des cordes », de l’artiste veut simplement dire si vous avez son mal allez seulement vous pendre, après qu’il ait dit toutes ses vérités au régime Biya.

Et c’est durant un live facebook que Richard Bona a lancé la chanson. Tout le monde croyait que c’était la blague mais non. Le célèbre bassiste en a sorti la chanson qui a été dans le top des sons les plus téléchargés. Elle a été aussi la première chanson la plus téléchargée dans le top US et 3ème dans le top en France.

Aveiro Djess: Le Nyama
Ce titre ‘Le Nyama’ est allé au-delà du simple buzz. Il a parlé à de nombreux camerounais qui triment au quotidien pour joindre les deux bouts. Aveiro Djess leur a donné de l’espoir et le courage de continuer à se battre et de n’avoir pas honte de leur boulot car il n’y a pas de sot métier.
Les camerounais sont tous d’accord sur ce son sorti en novembre 2020. Cette grâce est arrivée sur l’artiste après qu’il ait quitté WAR MACHINE le label qui l’a revelé au public. Depuis, Aveiro Djess ne freine pas son élan en musique.


“Si je fais ce morceau c’est pour tous mes Bangando, tous ceux qui se battent dans la vie. J’ai traversé tellement de moments difficiles… Je me battrais toujours…”, dit-il dans la chanson.
Avec un tel message positif, Aveiro Djess donne ainsi de la force aux sauveteurs, commerçants, aux diplômés sans emploi, aux battants qui portent leurs familles. Il a d’ailleurs fait un clin d’oeil aux bendskineurs, garagistes, couturières, vendeurs de soya, de choses, laveurs, pousseurs, avec des références aux marchés mokolo, Nkouloloun, MvogAda et Ndokoti.

N’y pense plus - Tayc
C’est le nouvel artiste camerounais en vogue actuellement. En juin 2020, son single "N'y pense plus, premier extrait de son album "Fleur froide" l’a révélé au plus grand public de part le monde. La chanson a atteint déjà 40 millions de vues sur Youtube et plus de 15 millions de streaming. La plus grande récompense que cette chanson a rapporté à Tayc , c’est lorsqu’elle a été certifiée Single d’Or.

Tayc de son véritable patronyme Julien Bouadjie est français, né au cœur de la ville de Marseille dans les Bouches-du-Rhône. Fruit de l’union entre une mère et un père camerounais.

Il commence sa carrière musicale en 2012. Son premier projet, une mixtape de 10 chansons baptisée Alchemy, sortie le 30 mai 2017. S’en est suivi l’année suivante d’une seconde mixtape comportant 14 chansons intitulée H.E.L.I.O.S, sortie le 27 JUILLET 2018.

En février 2019. Tayc dévoile NYXIA, son premier album. Ce dernier est réédité 2 fois avec NYXIA Tome II sorti le 21 juin 2019 et NYXIA Tome III , le troisième volume qui sort le 13 décembre 2019. En juin 2019, il sort le clip de la chanson Ewondo ou Bami en collaboration avec le feu saxophoniste Camerounais Manu Dibango, chanson extraite de Nyxia Tome II dans laquelle il dévoile ses origines camerounaises et met en valeur la culture de ce pays d'Afrique centrale. Il est signé depuis juin 2018 sur le label H24 Music, fondé par le rappeur Barack Adama, membre du groupe Session d’Assaut.
Il faut noter que Tayc avait déjà célébré son premier disque d’or avec son album Nyxia tome III.