Vous-êtes ici: AccueilCulture2020 05 30Article 516682

Culture of Saturday, 30 May 2020

Source: 237cameroun.online

Alternance au Cameroun: vers la mobilisation générale des artistes camerounais

La diva de la musique est cordialement soutenue par plusieurs artistes musiciens. Au cours de l’émission Nous + Vous sur Voice Of America (VOA) le 22 Mai 2020, Charlotte DIPANDA exprimait son désir de voir un nouveau Cameroun, non loin de l’alternance politique.

« J’avoue que moi par exemple, je n’ai connu qu’un seul président, le président actuel. Que ça ferait du bien d’avoir une autre proposition, de se dire que c’est une époque qui est inéluctablement révolue aujourd’hui. Et qu’on a besoin de voir ce que ce que le pays peut apporter à cette jeunesse-là qui est différente, parce que c’est une jeunesse aussi ouverte à l’extérieur qui voit ce qui se passe ailleurs et qui l’espère pour son pays. En tout cas il est temps qu’on propose autre chose », avait lancé la diva de la musique camerounaise. Invitée du programme Nous + Vous sur Voice Of America (VOA), Charlotte DIPANDA a exprimé son ras-le-bol face à l’alternance au pouvoir. Selon elle, ce système freine l’innovation du Cameroun et l’intégration de la jeunesse. Elle désir voire un changement au sommet de l’État, tout comme ces nombreux artistes qui lui expriment leur soutien conditionnel et inconditionnel.

Sur sa page Facebook, l’artiste Maalhox écrit: « Chacun négocie seulement sa part on ne sait jamais Charlotte peut me chou les lass comme ça parce que je la supporte ???. Charlotte je suis avec toi hein n’écoute pas les jaloux là c’est ta bouche si tu veux TU PARLE DE POLITIQUE AVEC si tu veux TU TAILLE LA PIPE AVEC ».

La position de la chanteuse anime la toile depuis quelques jours et plusieurs partisans de l’alternance au pourvoir en veulent à sa tête. Face à cela, La chanteuse de bikutsi Linda Raymond vole à son secours en prêchant un message de tolérance. « À mon avis, on devrait librement et même naturellement en parler au lieu de faire du Cameroun, un champ de bataille, de camps, de clans et de théoriciens contradictoires qui nous épuisons sur les réseaux sociaux à longueur de journée. Comprenons que le mot « contradiction » est un mot français qui existe dans le dictionnaire alors laissons le exister dans le jeu politique de notre pays. »

L’auteur du titre à succès ‘’Toi et Moi’’ paru en 2017 déplore le fait que le régime en place est sceptique face aux critiques. « Même s’il est vrai que dans le système auquel nous appartenons actuellement, quand tu décides de dire la vérité, sache que tu as décidé de marcher seul, d’être incompris, rejeté, insulté, dénigré et traîné dans la boue et aux oubliettes toutes les bonnes œuvres que tu as pu réaliser, tous les grands titres que tu as pu glaner, tout l’engagement et l’amour que tu as toujours donné. (…) Il va te rappeler tes échecs, tes divorces, tes balbutiements, ton célibat, ton aigreur, ton impertinence, ta double nationalité, ta frilosité intellectuelle. Prépare-toi, car il va te créer des crimes, des infidélités, une double vie, il va te faire pleurer, il va te dégoûter du Cameroun et parfois de la vie par ce qu’il va tout tenter pour te voler ta fierté. »

Bien avant Charlotte DIPANDA, plusieurs chanteurs ont exprimé leur mécontentement suite au 38 ans de règne du président Paul Biya. Il s’agit entre autre de Valséro, Richard Bona, Longuè Longuè. La coach de the Voice Afrique vient ainsi agrandir la team des artistes passionnés par l’innovation nationale. A qui le tour?