Vous-êtes ici: AccueilCulture2021 02 11Article 572743

Culture of Thursday, 11 February 2021

Source: Actu Cameroun

Affaire Shakiro: ' l’homosexualité s’imposera tellement à nous '

Écrivaine camerounaise et grand soutien du régime de Yaoundé, elle affirme dans la tribune qui doit suivre que le Cameroun doit ouvrir le débat sur la question de l’homosexualité.

L’homosexualité se trouve partout autour de nous. Dans chacune de nos familles. Dans chacune de nos maisons. Et partout autour de nous, même quand nous ne voyons rien elle s’y trouve. Croyez-moi, cette société nous allons devoir la repenser et la redéfinir.

Peu importe le temps que cela prendra, l’Homosexualité s’imposera tellement à nous qu’il faudra ramener le sujet à la table du débat. Ce que vous ignorez c’est que nous sommes tous concernés par l’homosexualité. A ce jour, nous avons tous un père ou une mère homosexuelle (le), un mari ou une épouse homosexuel (le), Un fils ou une fille homosexuelle (le), quelque part autour de nous se trouve un(e)ami(e) ou une parente homosexuel(le). Même si le mensonge est tellement bien ficelle au cœur d’une société hypocritement enfouie dans le culte du silence, un jour les voiles tomberont et nous serons tous confrontés à cette réalité.

La socialisation dans laquelle évolue notre jeunesse les expose à cette sexualité que nous classons « hors norme ». Les influences sont multifactorielles et rien ne nous garantit que demain nous n’ayons pas un fils ou une fille homosexuelle.

Lorsque cette réalité frappera à vos portes je verrai comment vous serez capable d’oppresser votre propre progéniture.

Les normes évoluent en fonction des époques et un jour lorsque le phénomène se sera répandu au point où nous n’arriverons plus à le dissimuler, ce jour-là nous allons redéfinir les normes de notre société. Parce que nous sommes tous dépositaires de celle-ci. Nous sommes tous responsables de ce qui arrive et nous allons devoir redéfinir les règles en société en ayant souci les uns des autres.

Parce que nous avons construit des modèles de fortune à notre jeunesse sans avoir le souci d’apprendre à cette dernière que la richesse obéissait à une logique. Parce que nous avons construit des modèles de réussite à cette jeunesse qui n’ont jamais caché leur proximité avec cette sexualité. Nous avons érigés ces modèles, promené ceux-ci dans nos universités, dans nos lycées et collèges, dans les plus hautes sphères de la société et sournoisement nous rejetons l’impact direct ou indirect que cela aurait pu avoir sur cette jeunesse oisive, fragile et vulnérable. Quelle hypocrisie !!!


Il est plus facile d’emprisonner un fils de pauvre présumé homosexuel que d’emprisonné un milliardaire qui se livre aux partouses en passant par l’homosexualité. C’est ça la société hypocrite dans laquelle nous vivons ou les pauvres n’ont aucun droit et les riches ont tous les droits.



Il aurait bien fallut qu’on se le dise un jour. Nous allons devoir trouver des réponses à ce phénomène qui est en pleine monté fulgurante dans notre société. Vous voulez savoir qui sont les homosexuels dans ce pays? Allez dans les cités universitaires, visitez les hôtels 4 et 5 étoiles de ce pays, parcourez les appartements meublés des quartiers riches de la capital, fouillez les snack et les terrasses huppés là vous saurez qui sont les homosexuels dans cette république.



Les personnes les plus insoupçonnées s’y trouvent. Que sont devenus les procès du terrible scandal » du TOP 50 » qui avait frappé notre pays? Plus personne n’en parle. C’est ça la société hypocrite dans laquelle nous vivons. Autant vous le dire je ne suis pas Homosexuelle, j’aime les hommes mais je suis contre les inégalités, les abus de tous genres parce que l’art milite pour la Justice et pour l’équité.

Je rêve d’une société où les personnes qui président à nos destinées n’useront pas de leur position de pouvoir ou du trafic d’influence pour piétiner les défavorisés de la société. Je rêve d’une société où les riches aménageront une meilleure place aux pauvres. Je rêve d’une société ou de réelles voix autorisées, auront l’audace et le courage de dénoncer de tels abus. Je suis contre l’homosexualité, tout comme je suis contre l’asservissement parce que la lutte contre l’oppression est un droit naturel. La combativité qui fulmine dans mes gênes est confortée par la force de mes idées. JE SUIS SHAKIRO….

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter