Vous-êtes ici: AccueilCulture2018 11 27Article 451537

Culture of Tuesday, 27 November 2018

Source: abidjanshow.com

Affaire Eto’o, Georgette et Marian Pineda: ce qui porte préjudice au footballeur

Encore une semaine mouvementée pour Samuel Eto’o. Depuis lundi dernier, le footballeur camerounais est au centre d’une bruyante affaire sur la toile. Son ex-conquête, l’Espagnole Marian Pineda, l’a accusé, lui et sa présente épouse Georgette, de l’avoir sévèrement injuriée en publiant à l’appui, plusieurs enregistrements audio et captures d’écran de leurs conversations téléphoniques sur le réseau social WhatsApp

Pour rappel, Georgette s’en serait prise à Marian pour la simple raison que cette dernière accusait son ancien compagnon de « refuser de lui verser une pension alimentaire pour le compte de leur fils Étienne », un adolescent né de leur idylle.

Selon les dires de Marian, Eto’o l’aurait également traitée de « pute ». Il essayerait en outre de monter Étienne contre elle. Cette histoire donne libre cours à toutes sortes de polémiques. Certains croient en sa véracité. D’autres par contre estiment qu’il ne s’agit que d’une mise en scène pour nuire à la réputation du joueur. Notre avis à nous ? Difficile de trancher. Mais les deux hypothèses présentent de solides arguments.

LIRE AUSSI: Elle soupçonne son mari de pratiques homosexuelles

Un « Fake News », pourquoi c’est possible ?

On pourrait croire à un « Fake » car depuis plusieurs semaines, Eto’o est devenu « l’ennemi public numéro un » au Cameroun, pour avoir manifesté un indéfectible soutien à Paul Biya qui a été récemment réélu au pouvoir qu’il détient depuis 1982.

Il est ainsi possible que des histoires soient montées de toutes pièces afin de nuire à sa réputation.

Alors qu’il est également impliqué dans la vie de la Fédération camerounaise de football, les adversaires des dirigeants actuels voudraient, selon ce qui se murmure, saper son image, l’accusant d’avoir favorisé l’homosexualité au sein de l’équipe nationale des Lions indomptables. Une manière de le faire détester par un peuple qui l’adule tant.

Une histoire vraie, pourquoi c’est possible ?

On pourrait aussi croire à une histoire vraie car Eto’o traîne une triste réputation d’un “Don Juan” (coureur de jupons). Pour preuve, l’ancienne star du FC Barcelone a accumulé les conquêtes tout le long de sa carrière. Anna Barranca, Nathalie Koah, Teeyah, Georgette… La liste est longue.

En plus, l’homme serait finalement père de 6 enfants de 5 femmes différentes.

« Le problème avec Eto’o est qu’il est un homme à femmes, peu discret. Si une femme l’accuse, du coup, d’avoir eu une liaison avec elle ou même d’être le père de son enfant, on serait tenté de la croire », nous explique un observateur.

Notre conclusion…

Eto’o reste une légende du ballon rond. Puissant, rapide, fin technicien et buteur hors pair, il a réalisé des exploits tout le long de sa carrière. Eto’o est en effet meilleur buteur de l’histoire du Real Majorque (70 buts en 165 matches), meilleur buteur de l’histoire de l’Antalya (44 buts en 77 matches), meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables (56 buts en 118 sélections) et meilleur buteur de l’histoire de la CAN (18 buts) et 5e meilleur buteur de l’histoire du FC Barcelone (130 buts). Il est par ailleurs le seul footballeur africain à avoir remporté la Ligue des champions de l’Uefa deux années de suite, et avec deux clubs différents (avec le FC Barcelone en 2009 et avec l’Inter de Milan en 2010).

A son actif, Eto’o détient aussi 4 titres (2003, 2004, 2005, 2010) de “Joueur africain de l’année par la CAF” (appelé aussi Ballon d’or africain).

Si ses performances lui offrent le statut de légende, Eto’o se retrouve plombé par cette étiquette de « Don Juan » qui lui colle à la peau. Une situation qui lui porte sérieusement préjudice…