Vous-êtes ici: AccueilInfosDiaspora2020 11 19Article 556783

Diasporian News of Thursday, 19 November 2020

Source: cameroonintelligencereport.com

USA: un membre du Congrès américain demande l'arrêt des expulsions des camerounais

La membre du Congrès Karen Bass (D-CA), présidente de la sous-commission des affaires étrangères de la Chambre sur l'Afrique, avec 52 autres membres du Congrès, a présenté une résolution demandant l'arrêt des expulsions vers le Cameroun.

«Les États-Unis doivent respecter leurs engagements au titre des traités internationaux relatifs aux réfugiés et aux demandeurs d'asile et mettre un terme aux expulsions de citoyens camerounais», a déclaré le membre du Congrès Bass . «De nombreuses personnes expulsées la semaine dernière auraient été indûment contraintes de signer des arrêtés d'expulsion volontaire. À leur arrivée au Cameroun, beaucoup courront un risque imminent de mort. Faire cela pendant que nous faisons la transition entre les administrations est scandaleux et inacceptable. J'exhorte mes collègues à soutenir cette résolution. »

Le 10 novembre, la membre du Congrès Karen Bass (D-CA), présidente du sous-comité des affaires étrangères de la Chambre sur l'Afrique, ainsi que le membre du Congrès Bennie Thompson (D-MS), la membre du Congrès Shelia Jackson-Lee (D-TX), la membre du Congrès Judy Chu (D -CA), le membre du Congrès Joaquin Castro (D-TX) et le membre du Congrès Jamie Raskin (D-MD) ont publié la déclaration conjointe suivante:



« Nos bureaux ont été alertés que les demandeurs d'asile africains du Cameroun et d'autres pays africains, dont beaucoup auraient été indûment forcés par l'ICE à signer des ordres d'expulsion volontaire, seront expulsés dès demain matin. À leur arrivée dans leur pays désigné, beaucoup courront un risque imminent de mort. Leur expulsion devrait être suspendue jusqu'à ce que la nouvelle administration prête serment et puisse examiner attentivement ces demandes. Tout ce qui est autrement est scandaleux et inacceptable. Nous prévoyons d'introduire une mesure cette semaine pour condamner cette expulsion si elle a lieu. Les États-Unis doivent respecter leur engagement au titre des traités internationaux relatifs aux réfugiés et aux demandeurs d'asile et mettre un terme à cette expulsion injuste.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter