Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 07 21Article 609343

Diasporian News of Wednesday, 21 July 2021

Source: www.camerounweb.com

URGENT: la police de Genève autorise une nouvelle manifestation devant l’hôtel de Paul Biya

La manifestation aura donc lieu juste en face mais du côté de la fenêtre de Paul Biya La manifestation aura donc lieu juste en face mais du côté de la fenêtre de Paul Biya

• Une autre manifestation anti-Biya aura lieu à Genève

• Elle est autorisée par le police suisse

• La manifestation est initiée par les activistes de la Brigade Anti Sardinards



C'est la panique totale au sein du régime depuis l'annonce d'une nouvelle manifestation devant l'hôtel InterContinental où réside depuis quelques jours le couple Paul et Chantal Biya.

En effet, la police de Genève vient d'autoriser une nouvelle manifestation devant l’hôtel de Paul Biya. Comme celle du samedi 17 juillet, la manifestation est initiée par les activistes de la Brigade Anti Sardinards (BAS) et permettra aux Camerounais de la diaspora de protester contre la présence de Paul Biya dans la capitale helvétique..

Cette manifestation autorisée par la police Suisse devrait se dérouler le 22 juillet 2021 entre 12h et 17h, selon une source proche de la BAS jointe par la rédaction de CamerounWeb. Elle précise aussi que contrairement à la dernière manifestation s’était déroulée à la place de la Nation, celle à venir se fera devant l'hôtel InterContinental.
"Sur la carte, la zone en rouge c’est la zone où la manifestation doit avoir lieu. L’hôtel Intercontinental c’est le bloc 1954. La manifestation aura donc lieu juste en face. Mais du côté de la fenêtre de Paul Biya qui pourrait voir les manifestations au cas où il s’y trouverait", précise le lanceur d'alertes Boris Bertolt.

BAS_Rassemblement_Geneve

Suisse: Paul Biya conduit dans la clinique Valmont, la BAS prépare un assaut imminent

De nouvelles informations sur le séjour agité de Paul Biya parviennent à la rédaction de Camerounweb. A en croire certaines indiscrétions, le président camerounais a été conduit à Valmont, une clinique suisse pour des problèmes neurologiques.

A cet effet, les éléments de la BAS lui préparent une visite, d'après les sources. "Un Commando de la Diaspora résistante prépare un assaut imminent sur la clinique Valmon où est interné le boucher de Yaoundé. Ça peut arriver à tout moment. Paul Biya doit aller se faire soigner au Cameroun", rapporte un membre influent de la protestation anti-Biya.

De nombreux camerounais de la diaspora ont manifesté devant l'hôtel Intercontinental où Paul Biya séjourne pour demander son départ pendant ce temps la première dame Chantal Biya se trouvait au Festival de Cannes en France.

Il y a d'une semaine déjà que le président Paul Biya a effectué un déplacement sur le sol suisse. Les membres de la BAS hostile à sa politique annonce une méga manifestation dans le centre-ville de Genève le 24 juillet prochain.

Panique à Etoudi : la BAS saisit l’Assemblée fédérale Suisse

La Brigarde Anti Sardinards a, au travers d’une lettre saisi ce 20 juillet, le l’Assemblée fédérale suisse. Objectif pour ces opposants camerounais : obtenir que Paul Biya soit décrété « Peronna Non Grata en Suisse », pays où séjourne actuellement le président Camerounais.

« Il est inconcevable que Paul Biya délaisse ses fonctions auprès de son peuple qui meure soit sous les balles, les tortures, les carnages dans les villages ; soit par manque de soins de santé adéquats ; pour profiter d’infrastructures au cout exorbitant sur un territoire étranger tout en permettant que des fonds devant servir à venir en aide au peuple camerounais disparaissent dans une gestion calamiteuse des finances de l’Etat », écrit la BAS. « La Brigarde Anti-Sardinards vous appelle à la conscience humaine et à la relecture de la déclaration universelle des droits de l’homme et de la convention contre la torture signée par la Suisse… Nous vous demandons d’avoir la même rigueur en ce qui concerne vos convictions et vos textes sur les droits humains et de bannir définitivement M. Biya du territoire Suisse », ajoute la BAS.

Le 17 juillet dernier, près d’une centaine d’éléments de la BAS s’étaient rassemblés devant l’hôtel Intercontinental dans lequel réside Paul Biya. La manifestation interdite par Genève, avait pour but de capturer vivant Paul Biya.