Vous-êtes ici: AccueilInfosDiaspora2020 05 26Article 515680

Diasporian News of Tuesday, 26 May 2020

Source: lewourinfo.com

Révélations sur les derniers jours de Lapiro de Mbamga en prison


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Dans un texte avec pour titre « l’amour en prison », l’éditorialiste camerounais Edouard Kingue, rend un hommage vivant à l’épouse de l’artiste Lapiro de Mbanga. Dans le texte suivant l’on découvre comment, celle qui était jusqu’à son arrestation sa compagne devient son épouse en prison.

Décédé au mois de mars 2012, l’anniversaire de la mort de l’icône camerounais du « protest song » est passé inaperçu. Les préoccupations politiques et sanitaires ont déteint sur le souvenir de Lapiro de Mbanga. En trois chroniques, nous allons revisiter le père de ‘constitution constipée’, qui paya de sa liberté les émeutes de 2008 et en mourra par la suite.

Voici en trois mouvements, les derniers jours de Sandjo Lambo Pierre-Roger ; cet homme d’ensemencement, éveilleur de conscience et martyr de la liberté. L’un était homme d’Etat. L’autre était un « protest singer », chanteur activiste qui jouira brièvement de sa liberté post-carcérale.

Madame Germaine espère toujours que le corps d’Ahidjo bloqué à Dakar rentrera à Yaoundé ou il faudrait bien construire un panthéon pour nos illustres compatriotes. Louisette Noukeu attend toujours depuis les Etats Unis, d’organiser à Mbanga les obsèques de celui qui deviendra son mari en prison.

Etrange destin que celui de cette veuve, longtemps compagne, puis épouse du leader d´opinion NDINGA MAN, connu pour ses chansons engagées et son franc parler.

C’est mercredi 9 avril 2008 que Lapiro de Mbanga, a été écroué à la prison de Mbanga. Son crime ? Il était accusé d’être l’instigateur des émeutes de février 2008. Selon celle qui est devenue son épouse en prison, c’est “sur ordre du gouverneur du Littoral”, que Lapiro avait été convoqué par le commandant de compagnie de Mbanga. Lequel l’a aussitôt renvoyé devant le procureur de la République. Une procédure d’une étrange célérité, qui a vu tout de suite l’artiste “déshabillé et envoyé en prison comme un vulgaire bandit”, souligne Louisette Noukeu qui suivait son concubin de cachot en cachot.

Elle avait tenu à l’accompagner à bord du véhicule qui le transportait de la prison de Mbanga à celle de Nkongsamba. Et faisait quotidiennement le trajet de Nkongsamba pour le ravitailler.

Après le verdict, Lapiro fait appel du jugement le condamnant à 3 ans de prison. Le chanteur est transféré à Douala quelques mois plus tard.

La prison de New-Bell est un vaste mouroir. Elle est tout ce qu’il ne faut pas comme prison au monde. Lapiro de Mbanga était logé à la fameuse cellule 18, celle des prisonniers Vip.
La compagne de Lapiro y était omniprésente. « Si Lapiro a ‘travaillé son mandat’ sans grande difficulté, c’est aussi grâce à celle qui deviendra madame Sandjo Lambo alors qu’il était en prison », me confiera Paul Eric Kingue, son co-cellulaire à Nkongsamba

La compagne de Lapiro ? Une sorte de mère poule, aimante et attentionnée qui faisait le trajet Mbanga-Douala tous les jours comme elle faisait le trajet Mbanga-Nkongsamba quand Lapiro était encore en prison dans cette ville. Très présente, Lapiro ne manquait de rien. Elle était à son service.

C’est la présence de cette dame qui lui a permis de tenir bon jusqu’au bout. Avec elle Lapiro ne se sentait pas à l’abandon comme d’autres épouses qui, à New Bell, fatiguées d’encadrer leur mari, n’y remettent plus pieds. Pour Lapiro, quand tout allait mal, il savait qu’elle était là, de l’autre côté des murs de New-Bell.

Du lundi au dimanche, sa silhouette se faufilait au poste de garde, un panier à la main. Sa fidélité avait brisé les barrières réglementaires. Tout le monde connaissait ‘madame’ Lapiro. Elle était respectée pour son port humble. Elle attirait les confidences de ce milieu de souffrance et de violence, elle prodiguait des conseils aux femmes de détenus. Elle partageait un morceau de pain avec les gardiens de prison…

Divorcé depuis plusieurs années, Lapiro a su être reconnaissant à sa compagne des jours de galère. Ils se sont mariés en prison. Une opération rocambolesque.

Lapiro avait pris une permission sous prétexte d’une consultation médicale. Sa feuille de route officiellement tracé, Il est sorti et s’est habillé à l’extérieur pour la cérémonie nuptiale préparée à l’avance. Apres la mairie, le chanteur a ôté son alliance et est tranquillement rentré dans sa cellule.
Informé par quelqu’un qui avait vu le prisonnier à la mairie, grande a été la colère du régisseur.

Le chanteur et guitariste Lapiro de Mbanga est décédé à l’ouest de l’Etat de New York, où il vivait avec sa nouvelle femme et ses enfants, des suites d’un cancer qui le rongeait depuis quelques années.

La dépouille de Lapiro De Mbanga n’est pas rentrée au Cameroun. Le corps de l’artiste a été incinéré aux Etats Unis. Plus précisément à Buffalo (New-York) Vendredi 28 mars 2014.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter