Vous-êtes ici: AccueilActualitésDiaspora2021 07 12Article 607630

Diasporian News of Monday, 12 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Projet d’humiliation de Biya : l’ambassadeur du Cameroun en Suisse menace

L’ambassadeur du Cameroun en Suisse menace play videoL’ambassadeur du Cameroun en Suisse menace

• Leonard Henri Bindzi condamne le projet de manifestation de la BAS

• Il accuse les activistes de tenter de déstabiliser le Cameroun

• L’ambassadeur indique que la police fédérale suisse a été saisie



L’ambassadeur du Cameroun en Suisse ne cache pas son inquiétude face aux menaces de la Brigade Anti-Sardinards (BAS) d’organiser une grande manifestation à Genève pour troubler le séjour de Paul Biya et sa suite.


Leonard Henri Bindzi a sorti un communiqué pour dénoncer les propos virulents tenus par les activistes qui selon lui, tentent de déstabiliser les institutions de la République.

« L'ambassade, outrée par des propos aussi virulents qu'odieux, ainsi que par un projet qui vise à déstabiliser nos institutions en s'en prenant à celui qui les incarne à savoir SEM Paul Biya, condamne sans réserve l'attitude irresponsable et haineuse des auteurs de ces propos obscurs et de ce projet insensé », indique le communiqué.

Pour dissuader les manifestants de la BAS, l’ambassadeur révèle qu’il a saisi les autorités sécuritaires de la Suisse. Leonard Henri Bindzi invite par ailleurs les Camerounais de la diaspora à se désolidariser de ce projet de manifestation en gestation.

« L'Ambassadeur, tout en soulignant, à la suite du gouvernement, la nécessité pour tout Camerounais où qu'il se trouve de promouvoir le vivre ensemble et de ne pas céder aux discours haineux, invite les membres de la diaspora camerounaise de Suisse et des pays voisins à ne pas s'associer aux manoeuvres inacceptables visant par ailleurs à ternir l'image de notre pays et à porter atteinte aux excellentes relations d'amitié avec notre pays d'accueil, dont les autorités, notamment celles de la sécurité, ont été dument saisies au sujet de cette situation », précise le communiqué.

L’Intercontinental, l’hôtel préféré de Paul Biya en Suisse est sous haute protection. Un important dispositif policier a été installé autour de l’hôtel qui abrite le président Paul Biya et sa suite durant leur séjour. Les premiers camerounais qui ont tenté de s’approcher de l’hôtel ont été arrêtés et contrôlés par la police suisse.