Vous-êtes ici: AccueilInfosDiaspora2020 08 10Article 533554

Diasporian News of Monday, 10 August 2020

Source: 24cameroun.com

'Le gouvernement travaille sur la double nationalité et ce sera accordé'

Invité le lundi 10 aout 2020 sur ABK Radio dans le programme ABK Matin, le président du REDCOD (Réseau des parlementaires sur la Diaspora et la coopération décentralisée et transfrontalière) s’est exprimé sur la diaspora camerounaise et les perspectives d’une participation de celle-ci au développement du Cameroun.

L’ancien Maire de Loum pense que le gouvernement œuvre pour la diaspora même si la communication autour n’est pas accrue. « Notre pays fait un travail pour la diaspora, même si ce n'est vraiment relayé et du coup, beaucoup de compatriotes de la diaspora ne sont pas informés des faits réels qui se passent au pays et les réseaux sociaux sur lesquels ils se penchent ne sont pas le reflet de la réalité », déclare Louis Henri Ngantcha, joint au téléphone par nos confrère d’ABK Radio.

« Notre diaspora est très compétente, il y a juste une incompréhension et des zones d'ombres car notre pays fait beaucoup pour la Diaspora mais ce n'est pas connu et vulgarisé », ajoute le membre du comité central RDPC.

Le militant du parti au pouvoir pense qu’il faille centraliser les actions sur la diaspora camerounaise. « La réalité c'est que tout ce qui concerne la Diaspora est éparpillé dans plusieurs ministères comme aux ministères de la jeunesse, des relations extérieures, et bien d'autres. Il faut travailler à centraliser cela pour éviter les chevauchements. Nous travaillons à aider nos compatriotes de la Diaspora »,.

Le président du REDCOD affirme qu’il ya trois type de camerounais de la diaspora. « Il ne faut pas prendre des faits isolés pour en faire des généralités. De tout temps, on a eu trois type de Camerounais de la diaspora: Ceux qui soutiennent le pouvoir, ceux qui sont contre et ceux qui posent des actions sans en faire un tapage. Mais je pense que ceux qui revendiquent doivent être écouté. Ça fait 30 ans que je vis à l'étranger et c'est récemment que je vis entre le Cameroun et la France. La diaspora n'est pas ce qu'on pense », poursuit le Député de la nation.

La double nationalité n’est pas encore une réalité au Cameroun et le Député de la nation pense que cette situation sera résolue. « Je suis Camerounais et mon épouse est française, mes enfants français, je suis resté Camerounais. Le gouvernement travaille sur la double nationalité et ce sera accordé », affirme le parlementaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter